StopCovid : après le flop, une nouvelle version de l’application présentée dans dix jours

StopCovid : après le flop, une nouvelle version de l’application présentée dans dix jours

Publié le 12/10/2020 à 12:08
Gouvernement
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Le premier ministre a annoncé ce lundi matin une nouvelle version de StopCovid. En réalité l’application de traçage devrait même changer de nom.
 
Alerte Covid (puisque c’est ainsi que l’application devrait s’appeler) aura le même objectif que StopCovid, à savoir identifier et alerter les cas contacts après qu’une personne se soit déclarée positive au coronavirus. 
 
Parmi les changements majeurs, le temps « d’exposition » entre deux détenteurs de l’application devrait être ramené de 15 à 5 minutes. Si l’un des deux se déclare positif, l’autre recevra une notification. 
 
Alerte Covid devrait également être orientée vers les informations locales, chacun pouvant consulter des informations sur la situation sanitaire près de chez lui. Cette nouveauté pourrait effectivement booster les téléchargements. 
 
StopCovid, un échec cinglant
 
Lancée le 2 juin, StopCovid a connu un échec retentissant. 7969 personnes se sont déclarées positives via l’application depuis cette date, et 472 ont été alertées en tant que « cas contact ». 
 
Même le premier ministre ne l’a pas téléchargée, et il est très loin d’être le seul en France : 2,5 millions de personnes ont installé l’application sur leur smartphone, ce qui représente 3,5% de la population. 
 
Bonnet d’âne pour la France donc, si l’on compare avec nos voisins européens. En Allemagne, 22% de la population utilise Corona-Warn App, lancée le 16 juin. Ils sont 19% d’utilisateurs de NHS Covid-19 au Royaume-Uni, 12% pour Immuni en Italie, 10% pour Radar Covid en Espagne.
 
Le gouvernement réussira-t-il à convaincre les Français de télécharger Alerte Covid ? Affaire à suivre…
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Seulement 2,5 millions de Français ont téléchargé StopCovid. Combien l'ont réellement utilisée ?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-