Thomas Pesquet espère "retourner dans l'espace assez rapidement" (vidéo + diaporama)

Thomas Pesquet espère "retourner dans l'espace assez rapidement" (vidéo + diaporama)

Publié le 06/06/2017 à 13:08 - Mise à jour à 13:21
© Roberto Pfeil / afp/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Thomas Pesquet a donné ce mardi sa première conférence de presse depuis son retour sur Terre vendredi après six mois à bord de la Station spatiale internationale. Visiblement bien remis, il a évoqué les sensations ressenties à l'atterrissage, le travail qui lui reste à faire, et un nouveau séjour éventuel en apesanteur.

Le pas définitivement plus léger que lorsqu'il s'était extrait avec peine de sa capsule Soyouz vendredi 2, Thomas Pesquet est arrivé ce mardi 6 sur l'estrade du centre européen des astronautes de Cologne (Allemagne) pour sa première conférence de presse depuis son retour de la Station spatiale internationale (ISS).

"Ça va très bien, je suis très heureux d'être de retour", a-t-il rapidement déclaré en préambule, avant de répondre aux questions des journalistes pendant une heure, évoquant ses sensations lors de sa "première bouffée d'air frais" qui lui a fait retrouver des odeurs inexistantes dans l'espace, le vent, les couleurs. "Une overdose de sensations (...) je sentais même le savon et le déodorant des gens qui étaient venus nous chercher parce qu'on était plus habitué à ça. (...) On n'a pas été super propres pendant six mois".

Naturellement très handicapé par son retour à la gravité terrestre dans un premier temps, il a expliqué avoir rapidement retrouvé des sensations. "Au bout de douze heures, j'étais fonctionnel, je ne pouvais pas courir un marathon quand même, mais je pouvais marcher, monter des escaliers". Des éléments qui pourraient servir à prévoir la capacité des astronautes à opérer sur Mars après un voyage de plus de six mois.

Si Thomas Pesquet a peu de chance de participer à un tel voyage (prévu au plus tôt pour 2033, il aura alors 55 ans), il ne considère pas que sa carrière d'astronaute est terminée pour autant. D'abord parce que "la mission ne s'est pas arrêtée pour moi, je suis encore un peu la tête dans le guidon pour quelques semaines", mai aussi par ce qu'on "peut peut-être imaginer que je retournerai dans l'espace assez rapidement. Ce sera un nouveau rêve, ce sera un nouveau challenge".

De nombreux astronautes ont en effet effectué plusieurs voyages. Une deuxième mission vaudrait probablement à Thomas Pesquet de devenir le Français ayant passé le plus de temps cumulé dans l'espace. Avec 195 jours, il est en effet à deux semaines du record de Jean-Pierre Haigneré (209 jours).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Thomas Pesquet a expliqué avoir ressenti "une overdose de sensations" à son retour.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-