Twitter assouplit encore sa limite de 140 caractères

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Twitter assouplit encore sa limite de 140 caractères

Publié le 31/03/2017 à 09:07 - Mise à jour à 09:09
© DAMIEN MEYER / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après la suppression des médias (photos, vidéos, gif etc.) du compteur de caractères en septembre 2016, le réseau social Twitter change encore la règle pour permettre à ses utilisateurs de mieux s'exprimer en 140 signes: les noms d'utilisateur ne sont en effet plus comptabilisés.

Petite révolution sur la twittosphère. Le réseau social Twitter a annoncé jeudi 30 une nouvelle mesure qui devrait ravir les internautes qui ont besoin de place pour s'exprimer. On le sait, un tweet est limité à 140 caractères. Mais depuis plus d'un an, plusieurs études ont été conduites et les plaintes des utilisateurs ont été entendues pour arriver à un assouplissement de cette règle restrictive, qui en agaçaient plus d'un.

Désormais, les noms d'utilisateurs (que ce soit en réponse d'une conversation déjà existante ou en mention dans un premier tweet) ne sont plus comptabilisés dans le compteur de caractères. Ils ne sont d'ailleurs même plus visibles directement dans le message mais juste au-dessus après la note "en réponse à". Il suffit ensuite de cliquer sur ces trois petits mots pour dérouler la liste de toutes les personnes impliquées dans la conversation en question.

Cette nouveauté est disponible depuis le 30 mars sur le site Twitter.com ainsi que sur les applications Android, iOS et TweetDeck (qui a d'ailleurs fonctionné au ralenti quelques heures).

Elle intervient quelques mois après un premier changement qui avait déjà permis de gagner quelques caractères. En effet, depuis septembre 2016, les médias du type photos, vidéos, gif, sondages Twitter et liens de tweets, ne sont plus pris en compte dans cette limite de 140 caractères.

Seul hic encore aujourd'hui, les URL. Ces liens d'articles que l'ont copie-colle dans un post pour le partager avec ses abonnés sont parfois très longs. Et eux n'ont pas encore été supprimés des caractères par Twitter.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Cette nouveauté est disponible depuis le 30 mars sur le site Twitter.com ainsi que sur les applications Android, iOS et TweetDeck (qui a d'ailleurs fonctionné au ralenti quelques heures).

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-