Ses voisins utilisent son wifi, il brouille les ondes de Clermont-Ferrand

Ses voisins utilisent son wifi, il brouille les ondes de Clermont-Ferrand

Publié le 06/12/2021 à 11:00
Motorola
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

C’est un brouilleur d’ondes que les membres de la BRI ont découvert chez un Clermontois qui est à l’origine d’une perturbation du réseau mobile de tout un quartier de Clermont-Ferrand. Cette affaire vient d’être révélée par l’ANFR, Agence nationale des fréquences. Cette dernière a mené l’enquête l’été dernier.

Tout commence quand l’ANFR reçoit plusieurs alertes d’opérateurs mobiles signalant un brouillage du réseau téléphonique, wifi et GPS. « Il restait à localiser précisément la source du brouillage – ce qui s'apparentait, dans cette ville de plus de 140 000 habitants, à chercher une aiguille dans une botte de foin ! », explique l’agence. Après enquête, les spécialistes trouvent l’endroit d’où proviennent les perturbations, grâce à l’utilisation d’un radiogoniomètre fixé sur le toit de « leur voiture laboratoire. » Les spécialistes, accompagnés de six policiers de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), ont pénétré dans l’immeuble à la recherche de l’appartement où se trouvait le brouilleur. « Après un contrôle des occupants, nous pénétrons les lieux et cherchons le brouilleur. Il s’agit d’un brouilleur multibande, installé dans un tiroir de meuble TV », raconte l’agence. Le propriétaire de ce brouilleur a expliqué aux enquêteurs, qu’il l’avait installé pour « empêcher les voisins de se connecter en wifi sur la box de son appartement ».

Potentiellement, tout son quartier était passé en zone blanche, ce qui est très dangereux. En effet, la portée de ce genre d’équipement entraine des conséquences importantes : perturbation du trafic aérien, mise en danger de vie d’autrui, puisque les secours ne peuvent pas être joints…

La loi prévoit jusqu’à six mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un brouilleur installé chez un particulier a perturbé tout le réseau mobile d'un quartier de Clermont-Ferrand

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-