Contrôle technique des deux-roues : suspendu sur demande d'Emmanuel Macron

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Contrôle technique des deux-roues : suspendu sur demande d'Emmanuel Macron

Publié le 12/08/2021 à 15:53
AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

C'est un décret publié hier au Journal officiel qui l'annonçait : le contrôle technique devait être rendu obligatoire pour les deux-roues à partir de 2023.

La France devait mettre en place avec un an de retard ce contrôle périodique fortement contesté par les motards. Le gouvernement de Manuel Valls l'avait annoncé en 2015, sans le mettre en pratique. Au printemps, plusieurs milliers de motards avaient manifesté à travers la France contre cette mesure, réclamant à l'Etat de déroger à cette directive européenne.

Cet après-midi, c'est le ministère des Transports qui l'annonce à l'AFP, cette réforme est... "suspendue". Reportée sine die ? Définitivement enterrée ?

Elle n'avait bien sûr pas manqué de faire réagir, et c'est sans doute la colère à venir des motards et autres usagers de deux-roues qui a conduit l'exécutif à reculer, dans un contexte social qui se tend de plus en plus : le président de la République a sans doute jugé inutile voire dangereux d'ouvrir un nouveau front.

Une nouvelle péripétie qui ne manque pas de faire écho aux mesures dites sanitaires, pour lesquelles des exceptions semblent taillées proportionnellement au pouvoir de blocage  des différentes corporations : policiers exemptés de l'obligation vaccinale, restaurants routiers dispensés de passe sanitaire...

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un geste amical envers son prédecesseur ?

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-