Easy Jet annonce des vols 100 % électrique: info ou intox?

Easy Jet annonce des vols 100 % électrique: info ou intox?

Publié le 02/03/2020 à 11:21
© - / ZUNUM AERO/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
La compagnie britannique s’est associée à une start-up américaine pour lancer d’ici 2030 une liaison Londres-Amsterdam avec des avions électriques. Cela peut parâitre présomptueux vu le poids que font aujourd'hui les batteries. Mais le projet a l'air sérieux. 
 
Wright Electric travaille sur l’électrification du transport aérien, avec à son actif la mise au point du premier avion électrique – un biplace. C’est donc avec cette entreprise qu’Easy Jet a décidé de collaborer, même si des groupes de référence, le Français Safran en tête, ne miseraient pas un kopeck sur ce mode de propulsion pour des vols commerciaux, faute de batteries suffisamment puissantes et légères. 
 
 
190 sièges
 
La compagnie aérienne britannique entend donc bien prouver le contraire dans les dix ans à venir, grâce au programme Wright 1, lancé en janvier. L’ambition est la mise au point de nouveaux systèmes électriques – à l’échelle du mégawatt – capables de propulser des appareils de 190 sièges, tout en alimentant les équipements à bord. 
 
Premiers tests
 
Avec un moteur de 1,5 MW, Wright Electric compte bien effectuer les premiers essais au sol dès l’année prochaine, avant des tests en vol en 2023. Objectif : 500 km en tout électrique.
 
Easy Jet a de son côté déjà défini la ligne concernée. Il s’agit en l’occurrence de la liaison Londres-Amsterdam, la deuxième ligne la plus fréquentée d’Europe. Pour le directeur général de la compagnie, Johan Lundgren, «cela permettrait une réduction significative des émissions carbone et de la pollution sonore». 
 
Suspense
 
L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) s’est fixée pour objectif la diminution de 50 % des émissions du transport aérien. Faut-il croire en l’avion électrique ou aux carburants propres? La prochaine décennie devrait nous apporter la réponse. 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le transport aérien doit réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-