Grève du 5 décembre : le point sur les transports, les écoles, l'essence...

Grève du 5 décembre : le point sur les transports, les écoles, l'essence...

Publié le 04/12/2019 à 15:54 - Mise à jour à 19:14
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

Écoles fermées, dépôts pétroliers bloqués, urgences au ralenti et transports à l’arrêt : le point sur la grève interprofessionnelle de ce jeudi 5 décembre.

Près de 40% des écoles publiques seront fermées ce jeudi 5 décembre et 55% des personnels enseignants (jusqu’à 78% à Paris) se sont déclarés grévistes. La plupart des services périscolaires (cantine et garderie) seront également fermés et seules 30% des communes seront en mesure d’assurer le service minimum d’accueil, selon le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer.
Dans les collèges et les lycées aussi la grève s’annonce très suivie : environ 60% des professeurs du secondaire se sont déclarés grévistes. Mais l’accueil devrait être assuré dans la plupart des établissements. Cependant, les proviseurs et principaux pourront, si le personnel de la vie scolaire est trop peu nombreux et ne peut donc assurer la sécurité des élèves, décréter la fermeture de leur établissement.
A noter que certains collèges et lycées pourraient être bloqués par les organisations étudiantes qui se sont elles aussi jointes au mouvement.

Les services de Poste devraient vraisemblablement être également perturbés : ne soyez donc pas inquiet si vous ne recevez pas vos factures ou vos colis de Noël ce jeudi...  

RATP : service minimum aux heures de pointes
La RATP a annoncé son plan de transport ce mercredi : les moyens seront concentrés sur les lignes structurantes du réseau (RER A et B, lignes 1, 4, 7, 9 et 14 du métro) aux heures de pointes (entre 6h30 et 9h30, et 17h et 20h). Globalement, il faut s’attendre à un trafic normal mais très saturé sur les lignes 1 et 14. Sur les lignes 4, 7 et 9, un train sur 3 ou sur 4 circuleront aux heures de pointe. Attendez-vous à un RER A sur deux et à un RER B sur trois. Le trafic sera totalement interrompu sur les autres lignes du métro.

La régie des transports parisiens précise que ce plan tient compte des effectifs recensés 48 heures avant le début de la grève. Mais certains métiers n’étant pas dans l’obligation de se déclarer gréviste avant le début du mouvement social, ce plan est susceptible d’évoluer jeudi matin. Rendez-vous sur notre page dédiée pour connaître toute l’info trafic RATP en temps réel.

A lire aussi : Grève du 5 décembre : les meilleures alternatives au métro et aux RER

SNCF : quelques autocars de remplacement en régions
A la SNCF aussi, les prévisions de trafic commencent à tomber : des autocars de remplacement seront proposés dans la mesure de la disponibilité de conducteurs en région. Chaque jour, vers 16h30, les infos seront disponibles pour le lendemain sur les pages dédiées à l’info trafic.
En Ile-de-France, la SNCF doit assurer au moins un train sur trois. Si elle n’est pas en mesure de le faire en raison du nombre de grévistes, SNCF Transilien devra dédommager les clients des lignes concernées.
Notez que cette grève est reconductible : le trafic pourrait rester perturbé les 6, 7 et 8 décembre… au moins.

Grève à l’hôpital : faudra-t-il éviter les urgences le 5 décembre ?
Dans les hôpitaux, la mobilisation dure depuis huit mois et une journée de grève nationale est d’ores et déjà prévue le 17 décembre. Cependant, trois syndicats (CGT, FO, SUD) ainsi que le collectif Inter Urgences ont décidé de relayer l’appel à la grève interprofessionnelle. Un service minimum sera mis en place et certains personnels pourront être réquisitionnés pour assurer la permanence des soins, tout en étant déclaré grévistes. La ministre de la Santé Agnès Buzyn se veut rassurante : tout a été prévu pour que les personnes malades et âgées soient prises en charge.

Pénurie d’essence en vue ?
L’appel à la grève interprofessionnelle touchera aussi les dépôts pétroliers : ils pourraient ne pas être réapprovisionnés jeudi 5 décembre et les jours suivants. Les fédérations des industries chimiques de la CGT, FO et SUD ont également appelé à la grève reconductible à partir du 5 décembre.

Commissariats et justice en grève : pourrez-vous déposer plainte si nécessaire ?
Le syndicat de policiers Alliance a lancé un appel à des actions ce jeudi 5 décembre, parmi lesquelles des fermetures symboliques de commissariats et des refus de rédiger des PV.
Notez que les avocats aussi comptent se mobiliser : le Conseil national des Barreaux a décrété une journée « justice morte » afin de défendre le « régime autonome » des avocats.

 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-