Grève SNCF: nouvelles propositions de la direction, CFDT et Unsa réfléchissent

Grève SNCF: nouvelles propositions de la direction, CFDT et Unsa réfléchissent

Publié le 30/05/2016 à 13:08 - Mise à jour à 13:11
©Jean-Sébastien Evrard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Les négociations se poursuivent entre syndicats de cheminots et direction de la SNCF sur une réforme du temps de travail, alors qu'un préavis de grève a été déposé et débute mardi soir. La CFDT et l'Unsa réfléchiraient à un compromis.

L'Unsa-ferroviaire et la CFDT-cheminots examinaient ce lundi 30 de nouvelles propositions de la SNCF pour réorganiser le travail des agents, au vu desquelles elles devaient décider dans les prochaines heures de lever, ou pas, leurs préavis de grève à compter de mardi 31 au soir, ont indiqué à l'AFP des sources syndicales.

L'Unsa (deuxième force à la SNCF) devait prendre sa décision d'ici 14h, la CFDT (quatrième) à 13h.

Pour peser sur ces négociations, menées parallèlement au niveau de la branche, les quatre syndicats représentatifs de la SNCF (CGT, Unsa, SUD et CFDT) menacent d'une grève reconductible à partir de mardi soir. La CGT-Cheminots et SUD-Rail y ont joint la revendication du retrait de la loi Travail.

La direction de la SNCF, qui veut aboutir avant l'Euro de football dont elle est le transporteur officiel, n'avait pas convaincu vendredi 27 les syndicats. Et les discussions se sont poursuivies de façon informelle au cours du week-end, y compris avec le secrétariat d'Etat aux Transports.

Dans son dernier "relevé de décisions", consulté ce lundi par l'AFP, la direction de la SNCF semble faire un pas vers les syndicats en matière d'encadrement des repos hebdomadaires des conducteurs.

En effet, le texte ne mentionne pas d'assouplissement à la règle dite du "19-6", qui impose de ne pas travailler après 19h la veille d'un repos hebdomadaire et de ne pas redémarrer sa semaine de travail avant 6h.

En revanche, il prévoit dans ses dispositions communes que le régime de travail peut être modifié par accord dérogatoire lorsque "des conditions économiques locales ou sectorielles particulières le justifient", dans le respect des dispositions minimales prévues au niveau de la branche.

Au niveau de la branche, les discussions engagées depuis fin 2013 pour bâtir une convention collective commune aux salariés du rail (SNCF et privé) sont désormais terminées et l'UTP (Union des Transports publics et ferroviaires, qui regroupe la SNCF et ses concurrents privés) doit transmettre mardi aux syndicats un projet d'accord. Celui-ci sera ouvert à signature jusqu'au 8 juin.

Côté SNCF, la direction doit proposer un projet d'accord complet sur le temps de travail pour le 6 juin.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La direction de la SNCF semble avoir fait un pas vers les syndicats en matière d'encadrement des repos hebdomadaires des conducteurs, a-t-on appris ce lundi.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-