Hyperloop: le train supersonique testé pour la première fois (VIDEO)

Hyperloop: le train supersonique testé pour la première fois (VIDEO)

Publié le 12/05/2016 à 17:08 - Mise à jour le 14/05/2016 à 17:47
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Quatre fois plus rapide qu'un TGV, l'Hyperloop a été testé pour la première fois mercredi dans le désert du Nevada. A terme, ce train magnétique propulsé dans un tube sous vide pourra rallier Los Angeles à San Francisco en 30 minutes seulement contre environ 1h30 en avion.

C'est une mission réussie. Après plusieurs années de développement, l'Hyperloop, le train magnétique propulsé dans un tube sous vide, a fait sa première apparition mercredi 11. Considéré par son concepteur comme une révolution rivalisant avec l'avion, ce moyen de transport du futur a été testé dans le désert du Nevada (Etats-Unis) à une centaine de kilomètres de la Californie, là où est basée l'entreprise à l'origine du projet.

Pour son premier essai devant un parterre de spectateurs, l'engin, qui n'avait pas de passager à bord, n'a pas fait de long voyage mais a tout de même réussi à prendre de la vitesse très rapidement avant de terminer son trajet dans un tas de sable. Une expérience plus qu'encourageante."Félicitations à Hyperloop One, originaire de Los Angeles, pour ce test réussi ce matin! Le futur est en marche", s'est enthousiasmé le maire de Los Angeles sur Twitter.

A terme, ce nouveau moyen de transport devrait atteindre la vitesse de 1.200 km/h une fois mis dans un tube sous vide et être capable d’effectuer le trajet Los Angeles/San Francisco en 30mn contre 1h15 à 1h30 en avion. Concrètement, les capsules, qui accueilleront les passagers, seront propulsées par un champ magnétique et se déplaceront sur coussins d'air. "Aujourd'hui, nous sommes un peu plus près de rendre Hyperloop réel", a commenté le directeur général de la start-up, Rob Lloyd, avant d'ajouter: "nous transporterons du fret en 2019, et nous pensons que nous aurons des passagers transportés en sécurité par Hyperloop en 2021.

Il y a quelques jours, la SNCF a investi dans cette start-up, a confirmé Hyperloop One. Elle n'a toutefois pas précisé le montant exact du financement apporté par la compagnie française de chemins de fer, saluée comme "l'une des forces principales derrière le rail à haute vitesse en Europe". Elle a simplement indiqué qu'il faisait partie d'une levée de fonds de 80 millions de dollars, à laquelle ont également participé neuf autres investisseurs.

(Voir ci-dessous la vidéo du premier test de l'Hyperloop): 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ce train du futur est né de l'imagination du milliardaire américain Elon Musk.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-