Lot-et-Garonne : flashé à 142 km/h, il prétend avoir un TOC justifiant son excès de vitesse

Lot-et-Garonne : flashé à 142 km/h, il prétend avoir un TOC justifiant son excès de vitesse

Publié le 27/02/2020 à 16:50
©Regis Duvignau/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A

Pris en flagrand délit d'infraction sur la route, nous avons souvent tendance à vouloir nous justifier... Mais certains ont plus d'imagination que d'autres. La preuve avec ce chauffard qui a servi une excuse pour le moins déroutante aux gendarmes qui l'ont arrêté après un excès de vitesse de plus de 50 km/h.

Au classement des excuses déconcertantes, celle-ci mérite incontestablement une place sur le podium. Vendredi 21 février, les gendarmes de peloton autoroutier de Marmande flashent un automobiliste qui roule à 142 km/h au lieu de 80… Arrêté, le quadragénaire founit une explication aux gendarmes : il souffre d’un TOC qui l’oblige, lorsqu’il conduit, à maintenir une vitesse de 110 km/h afin que l’aiguille de son compteur pointe vers le haut. Hors agglomération, précise le chauffard, il est donc contraint à toujours rouler beaucoup trop vite. Et si, à ce moment précis, il dépassait encore de 30 km/h la vitesse autorisée, c’est parce qu’il venait de doubler un camion.

L’explication n’a guère convaincu les gendarmes qui ont confisqué son permis à l’homme et lui ont retiré 6 points. Pour ce dépassement de vitesse supérieur à 50 km/h (la vitesse retenue est de 134 km/h), il est également passible d’une amende de 1500€.
Reconnaissant l’originalité de l’explication, les gendarmes de Marmande ont partagé l’anecdote sur le compte Facebook (la publication a été depuis été retirée).

A lire aussi : Les tarifs des péages augmenteront en février, mais moins qu'en 2019

Il n’est pas rare que les gendarmes entendent des excuses surprenantes de la part de chauffards qui tentent de justifier leur comportement. En septembre 2019, un automobiliste a été flashé à 174 km/h (vitesse retenue 164 km/h) pour 80 km/h sur la départementale 131 à hauteur de Spycker, non loin de Dunkerque (59). Explication du conducteur : il voulait rentrer chez lui le plus vite possible pour manger son menu McDo chaud… Sa voiture lui avait été confisquée et son permis, suspendu.   
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un chauffard a expliqué avoir un TOC qui l'oblige à rouler avec l'aiguille du compteur pointée vers le haut

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-