À Marseille, des navires à propulsion zéro émission pour les JO 2024

À Marseille, des navires à propulsion zéro émission pour les JO 2024

Publié le 18/05/2021 à 13:02 - Mise à jour à 14:11
NepTech
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Une start-up vient de mettre au point un nouveau mode de transport naval qui n’émet aucune émission de CO2. Cette technologie verte et intelligente devrait d’ailleurs être utilisée lors des Jeux olympiques de 2024, à Marseille et sur la Seine.

Des navettes intelligentes et écolo conçues en Provence

Pour les JO 2024, place aux transports fluviaux à énergie propre ! Les navires empruntant les rivières et les canaux sont moins nocifs pour l’environnement que les autres modes de transports, mais ils peuvent quand même entraîner des pollutions accidentelles, en cas de fuite d’huile ou de carburant par exemple. NepTech, une start-up basée à Aix-en-Provence, souhaite résoudre ce problème, et travaille actuellement sur un mode de transport naval sans carburant.

Les ingénieurs ont ainsi développé quatre types de navettes à propulsion électrique et hydrogène, donc sans aucune émission de gaz à effet de serre. Les navettes appelées NepShuttle, NepFerry et NepRiver peuvent transporter jusqu’à 150 passagers et le NepCargo jusqu’à 20 tonnes de marchandises. « Pour l’usage portuaire, nous avons mis au point une navette à propulsion zéro émission, avec une batterie 100 % électrique. Nous avons aussi réalisé un deuxième type de navette maritime ou fluviale, à propulsion hydrogène, permettant d’avoir une plus haute vitesse ainsi qu’une autonomie plus importante », développe auprès du média Made in Marseille le co-fondateur et directeur général de NepTech, Tanguy Goetz. Ces navettes sont aussi plus écolo : fabriquées en matériaux légers, biosourcés et recyclables, elles consomment « 30 à 40% d’énergie en moins que des bateaux traditionnels ».

NepTech, concepteur des navettes des JO 2024

Lauréate du prix du jury Challenge Mobilité au concours d’innovation Techinnov, NepTech pourrait bien créer la surprise aux Jeux olympiques de 2024. Associée à la société EODev, spécialisée dans les solutions énergétiques durables, elle doit concevoir des navettes naviguant sur la Seine et à Marseille pendant toute la durée de la compétition sportive. Ces navettes éco-conçues et dotées d’un système de propulsion hydrogène pourront transporter jusqu’à 150 passagers. Si la mise en service n’est prévue qu’à l’été 2023, NepTech devrait toutefois investir le lac de Peyrolles, à Aix-en-Provence, dès le mois de juin. Elle y construit actuellement un démonstrateur de 2,5 mètres, en fibre de lin. « Dans un premier temps, ce sera un navire autonome, piloté de manière téléguidée. Puis nous le ferons aller d’un point A à un point B. Enfin, nous lui intégrerons des capteurs pour qu’il soit en mesure d’éviter les obstacles en toute autonomie », détaille Tanguy Goetz.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une navette autonome développée par NepTech

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-