Nantes: bus et tramways paralysés suite à une violente agression mardi

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Nantes: bus et tramways paralysés suite à une violente agression mardi

Publié le 19/02/2015 à 10:21 - Mise à jour à 11:07
©JS Evrad/Sipa.
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

La circulation des transports en commun de la ville de Nantes est stoppée ce jeudi matin. Les agents de la Semitan ont cessé le travail pour protester contre la violente agression dont été victimes trois de leurs collègues mardi 17 au soir.

L'ensemble des transports en communs de la ville de Nantes est à l'arrêt ce jeudi matin. Cet arrêt de la circulation des bus est des tramways est dû à un mouvement spontané du personnel de la Semitan. Tous les véhicules restent au dépôt. L'action est prévue pour durer toute la matinée, mais pourrait se prolonger toute la journée.

Les agents de la Semitan souhaitent exprimer leur colère après la violente agression dont a été victimes trois de leurs collègues mardi soir. En effet, alors qu'il souhaitait libérer les portes du tramway volontairement bloquées par un individu à la station Mendès-France dans le quartier de la Bottière, un agent de prévention et d'accueil a été violement passé à tabac par une dizaine de jeunes gens. Il écope de sept points de sutures au crâne et de deux dents cassées.

Deux de ses collègues ont tenté d'intervenir pourt lui porter secours et ont été violentés à leur tour. Bilan: 8 points de sutures pour l'un d'enter eux.

Jeudi 12, déjà, un conducteur de tram avait été violemment frappé quartier Bottière à Nantes (station Souillarderie). Un arrêt de travail lui a été délivré suite à une arcade sourcilière cassée.

"Ça devient inadmissible de ne plus pouvoir exercer son travail en sécurité. On ne va quand même pas mettre des policiers dans chaque rame! Il faut que ça cesse", s'alarme la CFDT, le syndicat majoritaire.

Pour Alain Boeswillwald, directeur de la Semitan, "l'arrêt du réseau n'est pas satisfaisant car il pénalise nos clients. Mais, en même temps, nous sommes évidemment solidaires avec nos agents agressés et je comprends l'exaspération du personnel".

 

Auteur(s): MM


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les transports en commun nantais sont à l'arrêt ce jeudi matin.

Newsletter





Commentaires

-