RER A: les usagers prêts à saisir les tribunaux

RER A: les usagers prêts à saisir les tribunaux

Publié le 03/03/2015 à 09:06 - Mise à jour à 11:46
©Valinco/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Face aux nombreux manquements imputés au RER A, un collectif d'usagers mécontents menace de lancer une action de groupe avec l'appui de l'UFC-Que Choisir.

Les usagers du RER A en ont assez et ils ont décidé de le faire savoir, quitte à devoir passer par les tribunaux. Le fondateur du collectif des usagers du RER A, Jean-Louis Roura, vient de demander à l'association de consommateur UFC-Que Choisir son appui pour une éventuelle action de groupe contre le Syndicat des transports d'Île-de-France (Stif), la SNCF et la RATP.

Retards répétés, suppressions de trains, les manquements du RER A selon le collectif "causent directement à chaque personne transportée une réelle atteinte de sa qualité de vie et un ensemble de préjudices à tous égards". Il cite des exemples de personnes ayant perdu leur emploi à cause de leurs retards répétés, des déménagements forcés ou l'impact d'une ligne de mauvaise qualité sur les prix de l'immobilier. A cela s'ajoute les conditions de confort des voyageurs.

Le collectif envisage donc de mener une action de groupe, c'est-à-dire de réunir un maximum d'usagers du RER A pour répartir les coûts de l'action en justice et être simultanément indemnisés.

Le but du collectif semble cependant être davantage de faire pression sur les exploitants du RER A et les élus que d'obtenir une réparation qui pourrait s'avérer symbolique.

Dans sa lettre, Jean-Louis Roura explique agir: "pour réveiller le monde politique, le placer face à ses responsabilités et le contraindre à résoudre les problèmes quotidiens de transport en les priorisant".

Possible depuis mars 2014, l'action de groupe nécessite de passer par une des 15 associations de consommateurs agréées. Selon Le Figaro, l'UFC-Que Choisir aurait accepté de représenter les usagers du RER A dans une action de groupe. L'association avait déjà dénoncé par le passé la qualité des services du RER A.

Fin janvier dernier, suite à l'application du droit de retrait des conducteurs du RER A, l'UFC-Que Choisir d'Île-de-France avait dénoncé une "punition collective" et appelé à l'action de groupe pour que les usagers obtiennent une indemnisation.

 

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le collectif d'usagers dénoncent l'impact des retards incessants du RER A.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-