Septaine obligatoire pour tous les voyageurs qui se rendent en Outre-Mer

Septaine obligatoire pour tous les voyageurs qui se rendent en Outre-Mer

Publié le 18/01/2021 à 11:14
© Helene Valenzuela / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A
Les « mesures spécifiques » aux départements d’Outre-Mer annoncées jeudi par Jean Castex entrent en vigueur ce lundi.
 
Que ce soit dans les Antilles ou dans l’Océan indien, tout voyageur, même français, doit désormais présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, une attestation sur l’honneur stipulant qu’il n’a pas de symptômes et observer une quarantaine de sept jours – avant de refaire un test PCR.
 
Les mesures ont été promulguées ce week-end par les préfets et concernent donc La Réunion, la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe. 
 
Les seules personnes exonérées de ces nouvelles contraintes sont celles qui voyagent directement entre la Guadeloupe et la Martinique. 
 
Liaisons suspendues
 
Des liaisons aériennes et maritimes sont par ailleurs suspendues. Ainsi les déplacements entre La Réunion et Mayotte ne sont plus autorisés que pour « motif impérieux ». Il n’est presque plus possible, non plus, de se rendre à Mayotte depuis la métropole, et ce pour une durée d’au moins 15 jours. 
 
La Martinique et la Guadeloupe se coupent également de la Guyane : les déplacements aériens ne sont plus autorisés que pour « motif familial, professionnel ou de santé impérieux ».
 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des mesures supplémentaires pour les voyageurs à destination de l'Outre-Mer

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-