SNCF: certains agents de sécurité en civils seront armés

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

SNCF: certains agents de sécurité en civils seront armés

Publié le 05/04/2016 à 09:15 - Mise à jour à 10:54
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le président de la SNCF Guillaume Pepy a déclaré dimanche que des agents en civil armés seront bientôt déployés dans les trains par mesure de sécurité. Il a également assuré que les portiques de sécurité pour l'accès au Thalys seront maintenus.

Conséquence directe des attentats de novembre à Paris et de l'attentat manquée du Thalys à l'été 2015, le président de la SNCF Guillaume Pepy a déclaré dimanche 3 que des agents de sécurité équipés d'armes à feu seront bientôt déployés dans les trains par mesure de sécurité.

"Nos agents de sûreté vont avoir le droit de circuler, armés et en civil, dans les trains, grâce à la loi Savary", entrée en vigueur mercredi, a dit le responsable interrogé au cours du Grand Rendez-vous Europe1/Le Monde/i>Télé. "Ce patrouilleur" ou "train marshal" à l'image des "sky marshals" présents sur certaines lignes aériennes, notamment américaines et israéliennes sera "habilité, entraîné à tirer", a souligné M. Pepy.

Avant cela, la SNCF disposait d'agents en uniforme, notamment sur certaines lignes de banlieue, autorisés à faire usage de leur arme. Ces agents ne sont pas policiers mais dépendent du ministère de l’Intérieur. Ils patrouillent dans les rames et sur les quais, en groupes, et accompagnent parfois les équipes de contrôleurs.

"Ils sont très entraînés", a assuré de son côté Gilles Savary, député (PS) de Gironde et rapporteur de la loi. Et d'ajouter: "leur entraînement est supérieur à celui d’un gendarme classique en termes de coups tirés".

Guillaume Pépy a également expliqué que la Loi Savary - qui autorise la SNCF à solliciter des enquêtes administratives sur ses salariés - permettra de détecter d'éventuels cas de radicalisation en interne, notamment parmi les jeunes. Une dizaine de cas avaient été signalés l'an passé.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des agents en civil armés seront bientôt déployés dans les trains de la SNCF par mesure de sécurité.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-