Des taxis volants en test à Pontoise dès la fin de l’hiver

Des taxis volants en test à Pontoise dès la fin de l’hiver

Publié le 02/12/2021 à 17:18
Anthony WALLACE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

La ville de Pontoise va faire parler d’elle. En effet, son aérodrome va accueillir d’ici la fin de l’hiver les premiers taxis volants. Près d’une trentaine d’industriels et d’institutions vont conduire des expérimentations sur ces engins.

Ces expérimentations ont comme but d’assurer une mise en situation de ces véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical (ou eVTOL en anglais) dans un environnement où le trafic sera dense. Tous les paramètres vont rentrer en jeu, comme l’impact acoustique, la sécurité aérienne et celle des infrastructures et l’accessibilité sociale. Le premier eVTOL mis en test sera celui de l’entreprise allemande Volocopter. À noter la participation également de différentes start-ups comme Vertical, Aerospace, Ascendance et Lilium. Airbus et Thalès s’associent également à ce projet innovant.

L’inauguration du vertiport à Pontoise s’est déroulée avec succès. « Nous allons faire naître à Pontoise, le premier vertiport européen », s’est exclamé Augustin de Romanet, PDG du Groupe ADP, gestionnaire des aéroports franciliens. « Cette inauguration donne le coup d'envoi des premières expérimentations en conditions réelles sur les véhicules électriques à décollage et atterrissage vertical », peut-on lire dans le communiqué commun d'ADP, de la Région Ile-de-France et de la RATP.

Pontoise a été choisi comme zone de test, car il a tous les atouts d’un aéroport "exemple", « avec une piste de 1 600 mètres, une caserne de pompiers, une tour de contrôle", a expliqué Edward Arkwright, numéro 2 d'ADP. Tous les aspects du dispositifs doivent être contrôlés. Le ministre délégué aux Transports est très enthousiasmé par le projet : « Ce ne sont pas des gadgets qui vont être testés ici. Ce sont des technologies qui vont changer l’industrie aéronautique. »

Un des objectifs est d’être prêt pour proposer des vols pré-commerciaux pour les Jeux olympiques en 2024, qui se dérouleront à Paris.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des tests en conditions réelles vont avoir lieu pour les taxis volants.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-