Thalys: les portiques de sécurité déjà utilisés par 100.000 passagers

Thalys: les portiques de sécurité déjà utilisés par 100.000 passagers

Publié le 08/01/2016 à 12:39 - Mise à jour à 12:47
©Bertrand Guay/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Mis en service le 20 décembre dernier, les portiques de sécurité des trains Thalys ont déjà été utilisés par 100.000 passagers, a annoncé Guillaume Pepy ce vendredi matin sur France Info. Le président de la SNCF a toutefois précisé qu'il était parfois difficile de "faire passer toutes les personnes en rang d'oignon".

Environ 100.000 personnes sont passées sous les portiques de sécurité des trains Thalys, a détaillé ce vendredi le président de la SNCF Guillaume Pepy, reconnaissant des difficultés à faire passer "en rang d'oignon" tous les passagers lorsque les trains sont pleins.

"Il y a environ 100.000 personnes qui ont utilisé ces portiques sur le Thalys. Ca marche bien. Ce qu'on peut dire simplement c'est que lorsqu'il y a des trains très très très chargés, avec 600, 700 personnes, on a du mal à faire passer toutes les personnes en rang d'oignon", a déclaré Guillaume Pepy sur France Info. Ces portiques ont été mis en service le 20 décembre. "On verra, une fois que l’expérience sera complète, s'il faut prendre la décision d'en mettre ailleurs", a-t-il ajouté.

Pour le patron du groupe public, "il faut combiner trois filets de protection. Le premier c'est la présence humaine, il y a maintenant beaucoup de policiers, de militaires (...) mais aussi beaucoup de cheminots, 3.500. Il y a, en deuxième lieu, des nouvelles technologies". "Et puis la troisième chose c'est la vigilance collective, on n'est pas tous des héros, mais on a tous des yeux et des oreilles, c'est pour ça qu'on a créé le 31 17, c'est un numéro national d'alerte, il y a déjà eu 15.000 appels", a-t-il continué.

Par ailleurs, la proposition de loi sur la sécurité dans les transports, examinée au Parlement, "est fondamentale, parce qu'elle va améliorer pour nous les outils pour la sécurité de nos clients. Par exemple, on va pouvoir avoir des gardes de la SNCF, en civil (...), des gardes armés sur certains trains. Et puis la deuxième chose, c'est qu'elle va permettre, enfin, que nos agents puissent demander à un voyageur dans une gare +s'il vous plaît veuillez ouvrir votre sac+, alors qu'aujourd'hui ça n'est pas possible", a ajouté Guillaume Pepy.

Des barrières automatiques sont par ailleurs testées à Paris, gare Montparnasse et gare Saint-Charles à Marseille, qui "permettent de valider son billet, mais derrière, pour augmenter la sécurité, il y aura un chien renifleur, un garde de sécurité et des personnes qui demanderont si on peut ouvrir ce sac".

Quant à la radicalisation, à la SNCF, elle "représente depuis un an quelques cas, qu'on compte en gros sur les doigts des deux mains", a souligné le président de la SNCF.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les portiques de sécurité des trains Thalys ont été utilisés par 100.000 personnes depuis leur installation.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-