Une intelligence artificielle gère l’affluence des voyageurs de la ligne 14 du métro de Paris

Une intelligence artificielle gère l’affluence des voyageurs de la ligne 14 du métro de Paris

Publié le 07/06/2021 à 09:13 - Mise à jour à 09:48
Philippe LOPEZ / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Lorsque l’on cherche une place assise dans le métro, savoir où se placer sur le quai pour monter dans les wagons les moins remplis est question de chance. Certaines lignes sans conducteur ont commencé à tester une technologie qui vise à améliorer l'expérience du voyageur en anticipant les affluences dans les wagons, grâce à l’analyse des images de caméras déjà existantes.

Une expérimentation de 3 mois renouvelable pour gérer l’affluence dans les transports en commun

La RATP expérimente depuis mardi 25 mai un dispositif intelligent d’aide à la gestion des flux sur les quais de la station Gare de Lyon de la ligne 14, ligne sans conducteur. Elle sera bientôt prolongée jusqu' à Orly, ce qui devrait provoquer une augmentation importante de sa fréquentation, qui devrait s'élever à près d’un million de voyages quotidiens, soit le double d’aujourd’hui. Grâce aux caméras de vidéoprotection, le dispositif testé permet de mesurer en temps quasi réel la densité de voyageurs sur le quai. Ces informations sont transmises aux voyageurs sur un écran, qui leur permet de visualiser les zones les plus ou les moins chargées. La technologie propose des solutions en fonction des flux de voyageurs : des recommandations de trajets alternatifs, des messages pour qu’ils se répartissent sur l’ensemble du quai. La technologie pourra même suggérer à la RATP de mettre en place des navettes supplémentaires.

Les voyageurs peuvent-ils s'opposer à cette comptabilisation automatique?

Selon la RATP, la CNIL a rendu un avis favorable sur ce projet, car la technologie visualise en temps réel les silhouettes des personnes de façon anonyme et ne stocke ni ne diffuse aucune image, respectant ainsi la réglementation sur les données personnelles. La CNIL demande à ce que les voyageurs soient informés de cette technologie, et qu’ils puissent s'y opposer s’ils le souhaitent. Une campagne d’affichage est déployée dans la salle d’échange et sur les quais de la station Gare de Lyon de la ligne 14. Sur le quai, une zone de droit d’opposition, devrait être mise en place en queue de quai pour accueillir les voyageurs qui veulent s'opposer à ce dispositif. Enfin, pour ceux ne souhaitant pas participer à cette expérimentation, un parcours alternatif devrait être proposé. Le compte Twitter de la ligne 14 n’a pas encore officiellement annoncé cette expérimentation.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Selon la RATP, la CNIL a rendu un avis favorable sur ce projet, car la technologie visualise en temps réel les silhouettes des personnes de façon anonyme et ne stocke ni ne diffuse aucune image, respectant ainsi la réglementation sur les données personnel

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-