Alsace: un gendarme se suicide avec son arme de service dans les locaux de la gendarmerie

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Alsace: un gendarme se suicide avec son arme de service dans les locaux de la gendarmerie

Publié le 02/11/2016 à 14:21 - Mise à jour à 14:27
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un adjudant de la gendarmerie s'est suicidé mardi dans les locaux de la brigade territoriale de Guebwiller. Ce militaire de 39 ans, père de trois enfants, aurait pu agir ainsi à cause de problèmes personnels.

C'est avec son arme de service qu'il a choisi de se donner la mort. Dans la petite commune de Guebwiller en Alsace, un gendarme s'est suicidé mardi 1er novembre vers 9h du matin. Le drame s'est joué dans les locaux du peloton de gendarmerie de la petite ville alsacienne.

Ce militaire de 39 ans, père de trois enfants, aurait pu agir ainsi à cause de problèmes personnels selon Les Dernières Nouvelles d'Alsace qui révèle l'affaire. Ses collègues ont immédiatement alerté les secours après avoir entendu la détonation. Arrivés sur place rapidement, le personnel du Smur de Mulhouse et les sapeurs-pompiers de Guebwiller n'ont pu le sauver.

Selon France Bleu Alsace, la dizaine de gendarmes présents sur place au moment des faits ont été entendus par une psychologue et une cellule d'aide a été proposée pour accompagner ceux qui le souhaitent.

Un policier âgé de 43 ans et père de cinq enfants s'est suicidé avec son arme de service le 9 septembre dernier dans les locaux de la police judiciaire à Paris. Le 9 août dernier, un policier, affecté à la direction de la circulation à Paris, s'était également donné la mort dans le XIIIe arrondissement de la capitale. Le drame s’était produit dans les locaux administratifs du service situé dans la rue Albert. Agé de 55 ans, l'homme s'était enfermé dans les sanitaires du poste de police où il s’était donné la mort avec son arme de service.

Au total, 25 gendarmes et 45 policiers ont mis fin à leurs jours en 2015, selon une étude publiée en janvier dernier par GendXXI, une association professionnelle de gendarmes. Ces chiffres marquent une hausse par rapport à 2014 pour les premiers (avec 22 suicides à l'époque), et une baisse chez les seconds (avec 55 suicides). Mais le bilan reste toutefois positif: pour l'association, le plan d'action anti-suicides mis en oeuvre dans la police par le ministère de l'Intérieur en 2015 "semble avoir porté ses fruits".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Dans la petite commune de Guebwiller en Alsace, un gendarme s'est suicidé mardi 1er novembre vers 9h du matin.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-