Spectaculaire incendie d'un gratte-ciel en construction à Hong Kong

Auteur:
 
AFP - Hong Kong
Publié le 02 mars 2023 - 20:25
Mis à jour le 03 mars 2023 - 08:08
Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse)
Image
Crédits
AFP - Peter PARKS
Incendie dans un gratte-ciel en construction, le 3 mars 2023 à Hong Kong
AFP - Peter PARKS

Un important incendie survenu jeudi soir a ravagé un gratte-ciel en construction dans le cœur touristique de Hong Kong, les autorités indiquant vendredi matin que le feu était "en grande partie éteint".

Des murs en béton noircis et des restes d'échafaudages étaient visibles dans la matinée, pendant que des employés municipaux enlevaient les débris de la route, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Les autorités ont annoncé que l'incendie survenu à Tsim Sha Tsui, un quartier commercial et touristique très fréquenté sur le front de mer était "en grande partie éteint" à 08H30 locales vendredi (00H30 GMT), neuf heures après s'être déclaré.

Aucune victime n'a été signalée mais deux personnes ont été légèrement blessées et prises en charge, selon les pompiers.

La police a de son côté précisé à l'AFP que 170 riverains avaient été relogés en sécurité.

Les autorités ont également indiqué qu'un important tronçon de la principale artère du quartier - et de Hong Kong - avait été fermé, provoquant des interruptions de trafic.

Le feu s'est déclaré à 23h11 (15h11 GMT), des flammes ayant d'abord été aperçues près d'un échafaudage au sommet du bâtiment. Le brasier était visible depuis le port et faisait dégringoler des escarbilles dans les rues voisines.

Une heure plus tard, le feu s'est propagé à tout le bâtiment en chantier et descendait vers la rue, où des centaines de badauds s'étaient rassemblés.

Tosho Sai, un touriste japonais qui séjournait dans un immeuble voisin, a raconté qu'un membre de la sécurité a dit à tous les occupants de son étage de quitter le bâtiment, après que des braises ont atteint les fenêtres de l'appartement adjacent.

Keung Sai-ming, un responsable des pompiers, a expliqué vendredi que des braises avaient déclenché deux autres incendies sur les toits des bâtiments voisins, mais qu'ils ont été rapidement éteints.

"Le nuit dernière, le vent était fort et a soufflé les flammes vers cinq immeubles proches", a-t-il ajouté.

L'immeuble en construction, de 42 étages, devait abriter un hôtel et l'historique Mariners' Club selon le site web de son promoteur, l'Empire Group.

Le chantier estimé à 764 millions de dollars avait été lancé en 2019 et devait au départ être achevé au premier trimestre 2023, selon des médias locaux.

Sollicité par l'AFP, l'Empire Group n'avait pas répondu dans l'immédiat.

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.