Chenil

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  
Lundi, Septembre 25, 2017 - 12:14

Plusieurs personnes inscrites au FIJAISV, fichier recensant notamment les auteurs d'agressions sexuelles, auraient été présentes le soir de la disparition de Maëlys. Ce document recense toutefois les auteurs d'autres infractions.

Dimanche, Septembre 24, 2017 - 10:39

L'incendie dans la nuit de mercredi à jeudi de la gendarmerie de Grenoble a bien détruit une partie des scellés de l'affaire Maëlys. Le procureur de la République l'a reconnu vendredi assurant que seuls des éléments mineurs ont disparu dans les flammes.

Samedi, Septembre 23, 2017 - 16:40

Alors que l'enquête pour comprendre ce qui est arrivé à la petite Maëlys piétine, une autre piste serait à l'étude: celle d'une enlèvement commandité. Le comportement de Nordahl Lelandais entre la fin de sa première garde à vue et sa mise en examen interpelle. Mais ce n'est qu'une hypothèse parmi d'autres dans cette investigation hors-norme.

Samedi, Septembre 23, 2017 - 10:14

Nordahl Lelandais reste le principal suspect dans l'enlèvement de la petite Maëlys de Araujo il y a presque un mois. Et la presse révèle le témoignage des anciennes petites amies du trentenaire qui dressent de lui le portrait d'un homme oscillant entre violence et perversion.

Vendredi, Septembre 22, 2017 - 10:41

Nordahl Lelandais avait été pris en filature par les gendarmes le jour de son arrestation pour l'enlèvement de la petite Maëlys. Il aurait repéré les militaires et tenté de fuir, révèle ce vendredi Franceinfo. Un comportement suspect qui pourrait cependant s'expliquer de plusieurs façons.

Jeudi, Septembre 21, 2017 - 16:48

Lors de l'enlèvement de la petite Maëlys, une dizaine de personnes inscrites au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes (FIJAISV) se seraient trouvées à proximité. Il ne s'agit cependant pas forcément d'auteurs de crimes sexuels ou de pédophiles ni même d'invités au mariage comme l'a affirmé le frère du principal suspect Nordahl Lelandais.

Jeudi, Septembre 21, 2017 - 12:18

Nordahl Lelandais, principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys, a été mis en examen le 3 septembre et placé depuis en détention provisoire. Mais face à une enquête qui semble piétiner, la question de son maintien en détention se pose.

Mercredi, Septembre 20, 2017 - 14:54

Le magazine "Paris Match" dévoile que la nuit de la disparition de la petite Maëlys, neuf ans, le père s'est disputé avec Nordahl Lelandais, le principal suspect. Joachim de Araujo n'appréciait visiblement pas la proximité entre l'ancien militaire de 34 ans et la fillette qui est ensuite passée dans sa voiture et qui est recherchée sans succès depuis.

Mercredi, Septembre 20, 2017 - 10:55

Alors que l'enquête sur la disparition de Maëlys ne révèle aucun fait nouveau, c'est l'annonce de la présence au mariage de plusieurs personnes dont le nom apparaît sur un fichier pouvant recenser des auteurs d'infraction sexuelle qui vient jeter le trouble. Le frère de Nordahl Lelandais affirme d'ailleurs que les gendarmes manquent sans doute d'autres pistes en ignorant cette donnée.

Jeudi, Septembre 14, 2017 - 15:07

Dans l'affaire de la disparition de Maëlys, "Paris Match" dévoile ce jeudi que Nordahl L., le principal suspect, aurait amené et consommé de la cocaïne au mariage où il a par ailleurs insisté pour se faire inviter. L'homme était déjà connu pour des affaires de stupéfiants. Il est en outre allé nettoyer son Audi A3 à une station de lavage moins de 24 heures après la nuit du mariage.

Jeudi, Septembre 14, 2017 - 14:33

Toujours aucune trace de la petite Maëlys ce jeudi, 18 jours après sa disparition. Les enquêteurs commencent à cesser leurs recherches ciblées en l'absence d'éléments nouveaux. Les démarches pour retrouver la fillette n'ont pas eu les résultats espérés et les policiers ont dû composer avec des "auxiliaires" parfois bien encombrants.

Mercredi, Septembre 13, 2017 - 14:54

Après 17 jours de recherches, il n'y a toujours aucune trace de la petite Maëlys, 9 ans, disparue dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Le principal suspect nie toujours son implication. Les enquêteurs admettent avoir épuisé presque tous les lieux de recherche.

Pages

Contributeurs

Fil d'actualités