Collaborateurs

Mardi, Avril 25, 2017 - 13:57

Selon la société de sécurité informatique Trend Micro, la campagne d'Emmanuel Macron aurait bel et bien été la cible de hackers. C'est le groupe Fancy Bears, accusé par les autorités américaines d’être lié au GRU (le renseignement militaire russe), qui en serait à l'origine.

Mardi, Janvier 31, 2017 - 12:48

Dans le cadre de l'enquête sur les possibles emplois fictifs occupés par Penelope Fillon comme collaboratrice parlementaire de son mari, une perquisition est en cours à l'Assemblée nationale.

Dimanche, Janvier 29, 2017 - 14:00

Christophe Grébert, un élu municipal centriste, a lancé sur le site change.org une pétition adressée à l'épouse de François Fillon, soupçonnée d'avoir occupé un emploi fictif d'attachée parlementaire. Elle recueillait ce dimanche matin plus de 160.000 signatures.

Lundi, Janvier 23, 2017 - 19:16

Claude Guéant, l'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy, vient d'être condamné en appel à deux ans de prison dont un ferme. Il lui était reproché d'avoir distribué des primes en liquide, sans s'oublier à titre personnel, en puisant dans le budget destiné aux frais d'enquête et de surveillance (FES) des policiers.

Mardi, Décembre 13, 2016 - 09:44

Une peine de 30 mois de prison avec sursis, 100.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction des droits civils et civiques a été requise lundi à l'encontre de Claude Guéant. L'affaire porte sur des primes en espèce que se versaient chaque mois des membres du cabinet de Nicolas Sarkozy à l'Intérieur.

Mardi, Novembre 1, 2016 - 17:38

Agé de 87 ans, François-Régis Hutin a abandonné vendredi la direction de "Ouest-France" mais a annoncé qu'il continuera à veiller à la ligne éditoriale du journal familial. Le quotidien régional sera désormais dirigé par Louis Echelard, proche collaborateur depuis dix ans et gestionnaire reconnu.

Mercredi, Octobre 5, 2016 - 11:30

Selon un décret publié ce mercredi au Journal officiel, les moyens accordés aux anciens présidents seront dégressifs avec le temps. Cette réforme, voulue par François Hollande, prévoit de réduire leur nombre de collaborateurs au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée.

Pages