Corrompre

Jeudi, Octobre 5, 2017 - 16:07

"Le Monde" a révélé ce jeudi que le géant américain de l'agrochimie Monsanto avait eu recours à une pratique polémique pour montrer que le glyphosate n'était pas dangereux. Pratique dite de "l'écriture fantôme" ("ghostwriting") et qui consiste en gros à payer des scientifiques pour signer des papiers d'employés de Monsanto, afin d'y apporter du crédit.

Contributeurs

EN DIRECT