Emily Loizeau

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  
Jeudi, Avril 6, 2017 - 13:13

L'ONG Génération Futures avait trouvé des perturbateurs endocriniens dans les cheveux de six écologistes en février dernier. Cette fois-ci selon un communiqué publié ce jeudi, l'organisation a analysé les urines de trente personnes dont Charline Vanhoenacker ou encore Delphine Batho. Résultat: 100% des urines contenaient du glyphosate, une substance contenue dans le RoundUp.

Contributeurs

Fil d'actualités