Fausses alertes

Samedi, Novembre 19, 2016 - 16:06

L'accès à l'hôpital Georges Pompidou a dû être fermé pendant plusieurs heures vendredi après-midi après un appel anonyme faisant état d'une alerte à la bombe. Les forces de sécurité déployées sur place n'ont rien découvert mais des patients ont dû être déplacés et les urgences fermées.

Jeudi, Septembre 22, 2016 - 11:41

Deux adolescents de 16 et 14 ans ont été mis en examen pour leur implication présumée dans une fausse alerte qui avait provoqué une vaste opération antiterroriste samedi à Paris, a indiqué ce jeudi 22 le parquet de Paris.

Mercredi, Septembre 21, 2016 - 20:54

Deux adolescents de 14 et 16 ans devaient être présenté aux juges d'instruction ce mercredi après la fausse alerte attentat de samedi, issue d'un appel malveillant. Le plus âgé a reconnu être un des hackers à l'origine de l'opération. Son complice présumé est toujours recherché.

Mardi, Septembre 20, 2016 - 20:41

Deux nouvelles interpellations ont eu lieu dans l'affaire de la fausse alerte attentat dans une église de Paris. Deux adolescent de 14 et 17 ans, dont l'un au moins serait un pirate informatique, ont été arrêtés. Un premier hacker de 16 ans interpellé la veille a reconnu son implication dans cette opération de "swatting".

Lundi, Septembre 19, 2016 - 19:41

L'enquête sur la fausse alerte terroriste de Paris a mis en évidence la piste d'un acte malveillant commis par deux pirates informatiques mineurs. L'un d'eux a été interpellé ce lundi. Manuel Valls a demandé à ce que ce type de comportement soit "lourdement sanctionné", tandis que Bernard Cazeneuve a annoncé que l'Etat se constituerait partie civile.

Lundi, Septembre 19, 2016 - 17:08

Deux jours après la fausse alerte qui a provoqué un mouvement de panique et un important déploiement policier dans le centre de Paris, un mineur de 16 ans, prénommé Dylan, a été interpellé, lundi, dans le département de la Marne.

Dimanche, Septembre 18, 2016 - 17:51

L'enquête se poursuit ce dimanche sur l'origine de la fausse alerte attentat qui a conduit à une importante opération de police, samedi à Paris. Les enquêteurs s'orientent vers un acte de malveillance.

Dimanche, Septembre 18, 2016 - 10:09

Erreur de bonne fois dans un contexte tendu ou acte de malveillance? Une enquête est en cours pour découvrir ce qui a motivé un appel à la police, samedi, évoquant une prise d'otages dans une église du centre de Paris. Une fausse alerte largement relayée sur les réseaux sociaux avec son lot d'approximations.