FroideFontaine

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  
Mardi, Février 27, 2018 - 09:12

Même si le corps de l'enfant a été retrouvé et que l'affaire Maëlys commence à s'éclaircir, la solidarité envers la famille ne se dément pas. Un élan qui pousse certaines personnes à se faire passer pour les parents, ou à se réclamer de ceux-ci, pour mettre en place des cagnottes douteuses. La famille sonne l'alarme.

Mardi, Novembre 7, 2017 - 17:42

Cela fait plus de dix semaines que la petite Maëlys de Araujo a été enlevé sur le parking de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin en Isère. Les critiques sur le non-déclenchement de l'alerte enlèvement restent vivaces et une pétition lancée presque deux mois après les faits vient de recueillir un nombre de signatures déjà conséquent.

Jeudi, Novembre 2, 2017 - 20:30

Cela fait déjà plus de deux mois que Maëlys de Araujo a disparu et, dans l'attente d'une nouvelle audition de Nordahl L., l'enquête semble piétiner. Dans les pages du "Dauphiné libéré", Michel Serrano le maire de Pont-de-Beauvoisin (Isère) témoigne de son désarroi, lui qui était présent un court instant à la salle polyvalente pour saluer les mariés.

Vendredi, Octobre 27, 2017 - 12:14

Cela fait deux mois que la petite Maëlys de Araujo a disparu sur le parking de la salle polyvalente du Pont-de-Beauvoisin en Isère. Et le mouvement de solidarité pour les parents ne se dément pas, avec une cagnotte créée sur le site Leetchi.com pour aider des parents, la mère continuant à mettre sa profession entre parenthèses. Or, la plateforme de collecte prend une commission pour ce genre de démarche et si elle accepte parfois d'exonérer de frais un élan de solidarité, selon nos informations, elle ne le fera pas pour Maëlys.

Mardi, Octobre 24, 2017 - 11:50

Cela fera bientôt huit semaines que la petite Maëlys de Araujo a disparu sur le parking de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Lundi, Octobre 23, 2017 - 17:18

Les parents de Maëlys de Araujo ainsi que la sœur de cette dernière ont regagné leur village du Jura, a-t-on appris samedi. Mais la solidarité des anonymes, comme l'enquête, ne s'arrête pas pour autant.

Contributeurs

Fil d'actualités