Infractions sexuelles

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  
Mercredi, Octobre 24, 2018 - 11:58

Des surveillants de la prison de Metz-Queuleu sont soupçonnés d'avoir été complices des agressions de certains détenus, emprisonnés pour des faits de violences sexuelles. Ils auraient laissé leurs cellules ouvertes pour permettre des expéditions punitives aux autres détenus.

Contributeurs

Fil d'actualités