Innovations

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  
Mercredi, Octobre 29, 2014 - 11:30

Le géant de l’informatique, Google, a annoncé mardi 28 s’être lancé dans les nanoparticules afin de dépister certaines maladies. Une fois dans le sang, elles détecteraient à coup sûr l’imminence de cancers ou de crises cardiaques.

Pages

Contributeurs