Kurdistant

Vendredi, Août 2, 2019 - 10:16

Dans une déclaration particulièrement tapageuse, Donald Trump a menacé jeudi 1er août les Européens de libérer les djihadistes étrangers dans leurs pays respectifs si ceux-ci n'étaient pas rapatriés du Kurdistan où ils sont détenus. Derrière cette provocation, l'épineux cas de la gestion des combattants de l'EI capturés lors de la chute du califat. 

Contributeurs

EN DIRECT