ministère de la Transition Ecologique et Solidaire

Mardi, Octobre 30, 2018 - 16:21

TRIBUNE. Enclos quinze fois trop petits, dressage à coups de décharges électriques et de poing: à travers l'exemple des mauvais traitements subis par trois éléphantes captives d'un cirque, l'association One Voice dénonce les "zones de non-droit" qui se cachent sous les chapiteaux. Et milite pour des cirques sans animaux. [Edit: cet article a été mis à jour suite à une demande de droit de réponse du cirque propriétaire des éléphantes].