Firefox: après trois ans d'absence, Google redevient le moteur de recherche par défaut

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Firefox: après trois ans d'absence, Google redevient le moteur de recherche par défaut

Publié le 15/11/2017 à 12:14 - Mise à jour à 12:21
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il y a trois ans, le navigateur Firefox passait un accord avec Yahoo pour qu'il devienne son moteur de recherche par défaut. Mais les choses sont en train de changer et dans certains pays, c'est maintenant Google qui est présent en page d'accueil ce mercredi.

Ils sont concurrents et pourtant ils semblent avoir trouvé un accord. Le navigateur Mozilla Firefox s'était pourtant entendu avec Yahoo pour qu'il devienne son moteur de recherche par défaut il y a trois ans.

Mais ce mercredi 15, la Toile s'affole. Les utilisateurs de Mozilla basés au Canada, à Hong Kong, à Taïwan et aux Etats-Unis feront dorénavant leur recherches avec Google. Le géant américain a en effet remplacé Yahoo, site avec lequel Firefox avait un accord jusqu'en 2019.

Le retournement de situation est très étonnant puisque les deux entreprises se livrent une guerre sans merci car Google a aussi un navigateur Internet. Google Chrome représentait plus de la moitié du marché mondial en 2010 contre seulement 10% pour le logiciel au renard.

La fondation Mozilla vient d'ailleurs de lancer un nouvel interface, Firefox Quantum, pour rivaliser avec le géant américain. Plus rapide, plus léger et moins demandeur en ressources que les précédentes versions du navigateur et que tout ses concurrents directs selon les développeurs, Firefox Quantum a visiblement été conçu pour faire face à Google Chrome.

L'accord entre Yahoo et la fondation Mozilla signé en 2014 comprenait un versement de plus de 370.000 millions de dollars. Selon les spécialistes, le moteur de recherche prévoyait même de renouveler l'opération en 2019. Google a donc dû grandement augmenter la mise pour étendre encore son hégémonie au sein même de l'un de ses concurrents.

Mais l'argent n'est pas un problème majeur pour le géant de l'Internet: en 2014, il avait versé pas moins d'un milliard de dollars à Apple pour être présent sur le navigateur Safari de l'iPhone.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Mozilla Firefox avait un accord avec le moteur de recherche Yahoo.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-