Airbus réduit sa production d'A380, miné par le manque de commandes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Airbus réduit sa production d'A380, miné par le manque de commandes

Publié le 11/10/2016 à 09:27
©Fyrol Mohd/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Selon une information du quotidien "Le Figaro", Airbus a décidé de réduire la production de l'A380, face à des commandes plus faibles que prévues.

Airbus a décidé de réduire la production de son superjumbo l'A 380, en raison du manque de commandes, annonce Le Figaro mardi 11.

La production de l'A 380 amorce dès cet automne une baisse de cadence, à un appareil par mois à partir de 2018 (seuil minimum pour conserver les compétences), contre 2,5 par mois aujourd’hui, en raison d'un trou d’air dans les commandes, indique le quotidien.

"Cette décision nous permet de lisser nos livraisons en attendant de nouvelles commandes", explique Alain Flourens, directeur du programme A 380, au Figaro.

Avec cette réduction de cadence, Airbus a désormais devant lui environ dix ans de production. Il restait en effet à fin août 2016, 124 superjumbos à livrer sur les 319 appareils commandés, depuis son lancement commercial en 2000, explique le journal. La commande iranienne (12 exemplaires) qui attend l’obtention d’une licence d’exportation pour se concrétiser, ne suffira pas à doper le carnet de commandes.

Cette année, Airbus livrera 27 A 380, autant qu’en 2015. Et trois appareils de moins que lors du pic de production, constaté entre 2012 et 2014, détaille le quotidien.

"Nous pourrions développer d’autres versions, mais aujourd’hui la demande des compagnies porte sur l’optimisation de l’avion actuel. Nous allons améliorer sa productivité, en optimisant la cabine et en offrant plus de flexibilité et de liberté dans l’aménagement de celle-ci par nos clients", développe Alain Flourens.

"L’A 380 a toujours sa place dans le portefeuille produit d’Airbus. Il répond parfaitement à la hausse du trafic aérien et à la saturation des aéroports", conclut le responsable.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




En 2016, Airbus livrera 27 A380, soit le même chiffre qu'en 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-