Argent - Hausse de la CSG et baisse des cotisations: les artisans et les indépendants seront aussi gagnants

Argent - Hausse de la CSG et baisse des cotisations: les artisans et les indépendants seront aussi gagnants

Publié le 04/09/2017 à 14:47 - Mise à jour à 15:03
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les salariés savaient déjà qu'ils seraient gagnants du duo hausse de la CSG/baisse de la cotisation. Mais les artisans et les indépendants devraient aussi y trouver leur compte. A condition de ne pas faire partie des plus aisés.

C'est le journal Les Echos qui dévoile l'information: les artisans et les professionnels indépendants devraient être, avec les salariés, les autres gagnants de la combinaison "hausse de la CSG contre baisse des cotisations".

Cependant, le mécanisme, s'il est le même que pour les salariés, sera un peu différent dans ses détails. En effet, si les salariés verront leurs cotisations salariales "maladie" et "chômage" baisser de 2,2 points en janvier, puis de 0,95 point à l'automne 2018, ce ne sera pas le cas pour les indépendants. Comme ces derniers ne paient pas d'assurance-chômage obligatoire, les réductions de cotisations devraient plutôt porter sur la maladie et la famille.

A la fin, le résultat sera le même en terme de balance positive… à condition de faire partie du bas de l'échelle de ces professionnels. En effet, les artisans et indépendants auront une formule de calcul spécifique de la mesure qui permettra un gain à ceux qui sont en dessous des 4.000 euros de revenu mensuel. Au-delà, il n'y aura pas de gain, mais une compensation qui devrait garantir de ne pas subir de pertes (contrairement aux retraités par exemple). Le seuil de "moins de 4.000 euros" concerne tout de même 75% des indépendants.

Comme le rappel Les Echos, la bascule des cotisations vers la CSG doit se traduire par un gain de 260 euros par an pour un smicard sur une année pleine (soit à partir de 2019), d'environ 350 euros pour un salaire de 2.000 euros par mois et de 700 euros pour un cadre payé 4.000 euros par mois.

Comme le rappelait par contre FranceSoir, un retraité qui gagne 1.376 euros par mois va perdre 144 euros par an.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Environ 75% des artisans et indépendants devraient être gagnants de ces évolutions.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-