Assurance: voici la démarche pour savoir si un proche a souscrit une convention obsèques ou un contrat dépendance

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Assurance: voici la démarche pour savoir si un proche a souscrit une convention obsèques ou un contrat dépendance

Publié le 31/10/2017 à 16:57 - Mise à jour à 17:05
©Marcel Oosterwijck/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un de vos parents a peut-être souscrit un contrat d'assurance dépendance ou une convention obsèques, sans vous avoir spécialement mis au courant. Il existe maintenant une procédure pour demander à être renseigné sur l'existence d'un tel contrat et vous permettre de profiter des garanties parfois oubliées par les intéressés eux-mêmes.

La transparence dans la détention des divers contrats d'assurance ou de couvertures des risques se poursuit. Alors qu'il est déjà possible de savoir si vous êtes le bénéficiaire d'une prime d'assurance-vie d'une personne décédée auprès de l'Agira (Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance), deux nouvelles démarches viennent de rentrer en vigueur. Il est dorénavant possible de demander à ce même organisme si l'un de ses proches a souscrit un contrat dépendance –lui assurant une pension mensuelle en carte de perte d'autonomie– ou un contrat obsèques, permettant de toucher une somme d'argent en cas de décès, pour aider les proches à couvrir les frais pour les funérailles.

Cette possibilité est loin d'être anodine. En effet, les souscripteurs n'informent pas toujours leurs familles de telles précautions, et, parfois, les bénéficiaires oublient –la vieillesse ou le handicap "aidant"– qu'ils ont souscrit à de telles garanties et ne peuvent faire valoir leurs droits. D'où l'intérêt de pouvoir le faire à leur place.

Dans les deux cas l'interlocuteur est le même: l'Agira. Pour connaître la situation pour un contrat dépendance, il suffit d'écrire à contratdependance@agira.asso.fr ou par courrier postal (Agira, recherche des contrats dépendance, TSA 30180, 75441 Paris Cedec 09) en donnant les justificatifs nécessaires sur qui porte la recherche ainsi que vos propres coordonnées. Si l'Agira identifie un assureur, celui-ci a légalement 30 jours pour prendre contact avec vous.

Dans le cas d'une convention obsèques, la démarche est presque identique. L'adresse email de contact est formulaireobseques.agira.asso.fr et l'adresse postale change légèrement (Agira, recherche des contrats obsèques, TSA 20179, 75441 Paris Cedex 09) et la demande doit également comporter les pièces justificatives émanant d'un professionnel du funéraire confirmant la tenue des funérailles. Les délais imposés à l'assureur, si un contrat existe, sont plus courts: trois jours ouvrés si le décès remonte à moins de trois mois, 30 jours si le décès est plus ancien. 

La demande peut être faite évidemment par un membre de la famille mais également, pour la couverture dépendance, par un établissement de soins.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les souscripteurs oublient parfois l'existence d'un contrat.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-