Assurance maladie: contre l'absentéisme, la Sécu prête à dévoiler les motifs des arrêts de travail

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Assurance maladie: contre l'absentéisme, la Sécu prête à dévoiler les motifs des arrêts de travail

Publié le 26/01/2018 à 17:50 - Mise à jour à 17:56
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'Assurance maladie a décidé récemment de lever le secret autour des motifs des arrêts de travail dans certaines entreprises. Le but étant de lutter contre l'absentéisme mais aussi, pour les sociétés concernées, de réfléchir sur leurs conditions de travail.

Certaines entreprises, à cause de leurs conditions de travail notamment, enregistrent beaucoup plus d'arrêts maladie que d'autres. Et en théorie, le motif de l'arrêt maladie en question est secret. Il n'est d'ailleurs pas notifié sur le document transmis à l'Assurance Maladie et signé par le médecin. Pour les salariés, c'est la garantie d'une vie privée protégée.

Mais pour lutter contre l'absentéisme au travail et aussi faire réfléchir les entreprises concernées sur leurs conditions de travail, l'organisme de la Sécurité sociale a décidé de révéler aux employeurs ces motifs, selon une récente expérimentation expliquée par Laurent Bailly, responsable du département des services aux assurés, dans L'Express.

Lire aussi: l'Assurance maladie au défi de la montée des affections psychiques liées au travail

"L'entreprise connaît son taux absentéisme, mais n'a pas de point de comparaison avec ses concurrents. Lui apporter ces informations peut la challenger. Et lui faire amorcer une réflexion sur ses conditions de travail, puisqu'on sait qu'il y a une corrélation entre ces dernières et le nombre et la durée des arrêts", a ainsi déclaré Laurent Bailly.

Cette information a inquiété les salariés par rapport au secret médical, et justement au respect de leur vie privée. Mais si les raisons des arrêts de travail étaient révélées à ces grandes entreprises, l'anonymat des assurés arrêtés ne serait lui pas levé.

"On s'assure qu'il n'est pas possible, même de manière indirecte, de tracer les personnes. Par ailleurs, nous nous focalisons uniquement sur les établissements de plus de deux cent salariés. Dans les plus petites sociétés, l'employeur pourrait trop facilement établir un lien évident avec tel ou tel collaborateur", a ainsi précisé Laurent Bailly.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'Assurance maladie a lancé dans certaines entreprises une expérimentation pour lutter contre l'absentéisme: elle consiste à lever le secret sur les motifs des arrêts maladie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-