Colère chez les chauffeurs de VTC: Uber refuse de négocier

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Colère chez les chauffeurs de VTC: Uber refuse de négocier

Publié le 16/12/2016 à 12:52
©Geoffroy Van Der Hasselt/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

La plateforme de VTC Uber a dénoncé vendredi les "actes de violence" qui auraient été commis par des chauffeurs lors de leur mouvement social. Partant de ce constat, l'entreprise annonce refuser la négociation sur la revalorisation de la part reversée à ces derniers.

La plateforme de VTC Uber a dénoncé vendredi des "actes de violence, menaces et blocages" perpétrés lors du mouvement social de chauffeurs en cours et dit refuser de discuter dans ces conditions avec les syndicats organisateurs.

"Face à des telles violences et menaces, les conditions d'une discussion ne sont en aucun cas réunies", a affirmé la filiale française de l'entreprise américaine dans un communiqué, au moment où une délégation de chauffeurs devait être reçue au secrétariat d'Etat aux Transports.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Le mouvement social avait réuni environ 200 chauffeurs.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-