En France, les immigrés sont globalement urbains et parisiens

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

En France, les immigrés sont globalement urbains et parisiens

Publié le 20/04/2016 à 17:44 - Mise à jour à 17:49
©Xavier Francolon/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon une étude de l'Insee, une part importante des 5,7 millions d’immigrés qui vivent en France réside dans des grands pôles urbains, en particulier dans l’aire urbaine de Paris.

Comment se répartissent les immigrés qui viennent s'installer en France? Une étude publiée mardi 19 par l'Insee répond à cette question et fait un point précis sur les zones géographiques où les immigrés se sont installés au fur et à mesure des grandes vagues d'immigration. Il apparaît que la plupart de ces derniers sont des urbains et vivent dans la région parisienne.

Selon la définition donnée par les Nations unies, une personne immigrée est une personne née dans un autre pays que celui où elle réside.  "Un immigré peut garder sa nationalité ou acquérir la nationalité française. Dans les deux cas il reste immigré. Le fait d'être immigré est donc permanent", précise l'Institut, qui rappelle que 40% des personnes immigrées sont de nationalité française après l'avoir obtenue.

L'étude de l'Insee montre que huit immigrés sur dix (soit 5,2 millions de personnes) en France habitent une grande agglomération (une ville, une banlieue ou une grande banlieue), sur une population de 5,7 millions de personnes immigrées en 2012.

A elles seules, Paris et l'Ile-de-France, où résident 12,3 millions de personnes, concentrent 38 % de la population immigrée en France (soit 2,2 millions de personnes).

L'autre enseignement de cette étude c'est que la répartition territoriale de la population immigrée est le résultat de plusieurs vagues d’immigration, notamment vers le sud-ouest de la France et les zones urbanisées et industrialisées des années 1960; elle varie toutefois selon le pays de naissance.

De fait, les immigrés arrivés en France depuis moins de cinq ans s’installent dans des lieux où vivent déjà beaucoup ceux arrivés depuis longtemps. Ce constat s'explique en partie par la volonté de s'installer dans des lieux où le prix du logement est attractif et dans une moindre mesure avec des gens de la même origine que soi.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un peu plus de 38% des immigrés en France (soit 2,2 millions de personnes) vivent à Paris et dans sa région.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-