Etats généraux de l'alimentation : Macron va annoncer des mesures ce mercredi, vers une hausse des prix pour les consommateurs

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 11 octobre 2017 - 12:30
Image
Dans un supermarché de Lille le 30 novembre 2016
Crédits
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
Le consommateur devrait voire l'étiquette des produis alimentaires augmenter prochainement.
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
Ce mercredi, Emmanuel Macron intervient lors des Etats généraux de l'alimentation pour annoncer les mesures devant permettre d'améliorer la condition des agriculteurs. Ces dernières devraient amener une amélioration de leurs revenus qui passera par des hausses de prix qui impacteront le consommateur.

Les débats ont parfois été délicats, notamment avec l'intervention tonitruante de Michel-Edouard Leclerc. Et c'est Emmanuel Macron qui va annoncer les décisions pour augmenter les revenus des agriculteurs ce mercredi 11 dans l'après-midi dans le cadre des Etats généraux de l'alimentation. Sa déclaration au marché de Rungis sera très attendue par une profession où 30% des travailleurs gagnent moins de 350 euros mensuels.

Selon toute vraisemblance, ce sont des mesures favorisant la hausse des prix qui sera répercutée sur le consommateur qui devrait être annoncées. L'Elysée a déjà fait part de sa volonté politique d'augmenter le revenu des agriculteurs et d'éviter au maximum une nouvelle guerre des prix dans la grande distribution qui pousse les enseignes à mettre la pression sur leurs fournisseurs.

Certaines mesures ont d'ailleurs déjà été évoquées comme l'incitation au regroupement des producteurs par filière et par territoire pour mieux peser dans les négociations face aux centrales d'achat.

Les distributeurs et les professionnels de l'agroalimentaire vont devoir s'engager également à relever leur prix sous contrôle de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Une démarche qui a provoqué la colère de Michel-Edouard Leclerc qui a dénoncé cette hausse massive des prix qui s'annonce chez la concurrence de ses propres établissements, et qui ne serait qu'une manœuvre effectuée sous couvert d'aider les agriculteurs. Une chose semble certaine à l'issue de ces Etats généraux: les consommateurs devront mettre la main à la poche.

À LIRE AUSSI

Image
La Rochelle blocages agriculteurs
Crise agricole : l'association Solidarité Paysans combat le drame humain
C'est toute une profession, un secteur même, qui est en pleine détresse. La crise agricole qui fait les gros titres depuis des mois, des années, est aussi une tragédie...
23 mars 2016 - 15:08
Société
Image
L'enseigne E.Leclerc.
Hypermarchés : E. Leclerc contre le travail dominical
Alors que Carrefour souhaite ouvrir le dimanche certains de ses hypermarchés, le patron de E. Leclerc a mis le holà en alertant sur la "banalisation du travail dominic...
10 janvier 2017 - 13:32
Tendances éco

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Portrait craché

Image
Hollande
François Hollande, président belliqueux, mais adepte du scooter
Entre théories politiques floues, promesses électorales non tenues et un penchant pour l'action militaire “à mi-chemin", François Hollande aura été plus souvent à la t...
13 juillet 2024 - 12:16
Politique
Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.