Fermeture de Fessenheim: EDF négocie son indemnisation avec l'Etat

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fermeture de Fessenheim: EDF négocie son indemnisation avec l'Etat

Publié le 27/04/2016 à 14:55
Flickr/Creative Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

François Hollande l'a annoncé il y a quelques jours: EDF doit fermer la centrale de Fessenheim. Depuis, le géant de l'électricité est en pleine négociation avec l'Etat sur l'indemnisation qui lui sera versée dans le cadre de cette fermeture.

Le géant de l'électricité EDF est en négociation avec l'Etat français sur l'indemnisation qui lui sera versée dans le cadre de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), qui doit être enclenchée cette année, a confirmé ce mercredi 27 son PDG, Jean-Bernard Lévy. La ministre de l'Environnement et de l'Energie "Ségolène Royal a désigné, il y a cinq ou six semaines, un négociateur sur l'indemnisation" des actionnaires de Fessenheim (EDF mais aussi l'allemand EnBW et les suisses Alpiq, Axpo et BKW), a déclaré M. Lévy lors d'une audition au Sénat.

"L'étape actuelle, c'est que nous avons ouvert des discussions entre EDF et le négociateur du ministère de l'Environnement sur l'indemnité", a-t-il ajouté. "En effet, la question s'impose: il y a un préjudice subi par EDF du fait de la privation qu'aura EDF lors de la fermeture d'un outil nucléaire (...) qui fonctionne bien (...). Et donc le préjudice qui est, je crois, indiscutable, nécessite d'être chiffré", a-t-il poursuivi.

Une fois un accord trouvé sur le montant de l'indemnisation, il devra être approuvé par le conseil d'administration d'EDF, avant la préparation du retrait de l'autorisation d'exploitation par voie de décret. "Il est prévu que ceci soit fait au mois de décembre", a indiqué le PDG.

Lors de la conférence environnementale lundi, le président français François Hollande avait confirmé la fermeture de la centrale de Fessenheim, la plus ancienne du pays, située à la frontière avec l'Allemagne et la Suisse. Il avait assuré que le décret entérinant cette décision serait "pris cette année", alors que Ségolène Royal l'avait auparavant promis pour la fin juin.

En vertu de la loi de transition énergétique qui plafonne la capacité de production nucléaire en France, Fessenheim devrait fermer lors de l'entrée en service du réacteur EPR de Flamanville (Manche), prévue fin 2018.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'établissement devrait fermer lors de l'entrée en service du réacteur EPR de Flamanville (Manche), prévue fin 2018.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-