1er mai: cueillette, vente… quelques règles à respecter concernant le muguet

1er mai: cueillette, vente… quelques règles à respecter concernant le muguet

Publié le 01/05/2017 à 12:16 - Mise à jour à 12:34
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En ce lundi 1er mai, les brins de muguet envahissent toutes les rues de France et de Navarre. Mais tout n'est pas permis en matière de cueillette et de revente.

En ce jour de Fête du travail, lundi 1er mai, c'est aussi un peu la fête du muguet. Chez les fleuristes, dans la rue, à la sauvette ou à la sortie du métro, ces petits brins verts surmontés de clochettes blanches sont les rois de la journée. Mais les amateurs qui souhaiteraient marcher sur les plates-bandes des professionnelles, et le vendre pour leur propre profit, doivent respecter quelques règles simples pour ne pas basculer dans l'illégalité.

Avant de vendre, il faut évidemment passer par la case cueillette. Ramasser les brins de muguet, comme n'importe quelle fleur d'ailleurs, est autorisé dès lors que le site n'est pas une propriété privée. Mais attention, l'arrachage et la destruction de la flore sont interdits, qu'il s'agisse là d'un domaine privé ou appartenant à l'Etat. La récolte ne doit également pas être massive. Laissez-en aux autres!

Vient ensuite l'étape de la vente pour celles et ceux qui ne souhaiteraient pas le garder pour un plaisir personnel. Là encore, quelques règles, plus contraignantes, existent. La première est que la revente de muguet est strictement interdite sans brevet… sauf le 1er mai. Mais pour la vente sauvage, le site du service public explique bien qu'il faut vendre le brin de muguet tel que vous l'avez cueilli, sans emballage décoratif ni autre fleur. Ensuite, il est également proscrit de se poser trop près d'un vendeur professionnel (fleuristes et commerces multiples) et même d'installer un stand avec des tréteaux.

En cas d'infraction avérée, la marchandise du revendeur pourra être confisquée et il pourra se voir infliger une amende.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

L'arrachage et la destruction du parterre de muguets sont interdits, que ce soit au sein d'un domaine privé ou appartenant à l'Etat.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-