Frais bancaires: 60% des Français à découvert chaque année, un business juteux

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Frais bancaires: 60% des Français à découvert chaque année, un business juteux

Publié le 09/07/2018 à 10:48 - Mise à jour à 10:58
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La question des frais bancaires revient sur le devant de la scène dans le cadre du Plan pauvreté. Les banques accumulent en effet des milliards d'euros chaque année grâce aux intérêts et aux commissions liées aux dépassements de découvert.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a annoncé dimanche 8 le plafonnement à venir des frais bancaires "pour tous les Français modestes", dans le cadre du Plan pauvreté. En se gardant bien de préciser, en l'état, le niveau à partir duquel une protection du consommateur vis-à-vis des établissements financiers sera introduite. Car le chantier est potentiellement colossal.

Selon le comparateur Panorabanques, 24% des Français vont au-delà de leur découvert autorisé tous les mois. Et ils sont 60% à être au-delà de la ligne rouge au moins une fois par an. Le nombre de clients concernés est conséquent puisque 99% des Français ont un compte bancaire selon la Fédération bancaire française.

Or, pour les banques, le découvert reste un marché. Toujours selon Panorabanques, les dépassements coûtent en moyenne par an et par client concerné 60,20 euros. Mais la note peut vite grimper. Pour la Banque de France, "les clients les plus fragiles" ont dépensé en moyenne 320 euros de frais de découvert en 2017. Les clients les plus en difficulté financièrement (ou ceux qui dépensent chroniquement plus qu'ils ne gagnent) sont une véritable manne pour les banques: 6,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires par an selon une estimation de 60 Millions de consommateurs et de l'Union nationale des associations familiales (Unaf).

Lire aussi - Plan pauvreté: Le Maire veut inclure le plafonnement des frais bancaires

Les agios sont composés d'intérêts bancaires couplés à des commissions bancaires. Les premiers sont légitimes: un découvert correspond, de fait, à un prêt bancaire et est donc susceptible d'intérêts. Mais le dépassement du découvert autorisé, lui, entraîne des "commissions d'intervention" qui correspondent, en principe, à l'examen de chaque demande de paiement par la banque quand le découvert autorisé est dépassé. Ce sont surtout eux qui font s'envoler la note sans service réel pour le client qui n'a d'autre choix que de payer pour le tort de ne pas avoir eu assez d'argent.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les frais bancaires s'envolent lorsque le découvert autorisé est dépassé.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-