Grève SNCF: combien gagnent les cheminots qui participent au mouvement?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Grève SNCF: combien gagnent les cheminots qui participent au mouvement?

Publié le 05/04/2018 à 15:04 - Mise à jour à 15:09
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les cheminots qui participent à la grève ne sont pas payés par la SNCF mais conservent des ressources financières dépendant de leur appartenance syndicale, et des choix des organismes auxquels ils sont rattachés.

Ils se sont lancés –sauf négociation ou abandon– dans un mouvement social parti pour durer trois mois. Et bien que "perlée" (deux jours par semaine environ), la grève représente aussi un coût pour les cheminots de la SNCF. Pour rappel, si la grève est un droit garanti pour le salarié, elle dispense son employeur de le rémunérer (sauf condamnation postérieure).

Les syndicats ont donc mis en place diverses modalités de compensation pour soutenir les encartés en grève sur le plan financier.

Syndicat le plus à la "pointe" dans le domaine: la CFDT. L'organisation régulièrement qualifiée de "réformiste" a mis en place depuis 1973 une caisse de grève qui verse aux salariés grévistes la somme de 7,30 euros l'heure. Soit approximativement le niveau du Smic, comme le confirme au magazine Capital le trésorier de la CFDT, qui rappelle cependant que pour bénéficier de cet avantage, il faut être adhérent depuis au moins six mois (l'allocation est réduite de moitié pour les jeunes adhérents), et le premier jour de grève n'est pas payé.

Voir aussi - SNCF: 33,9% de grévistes au total contre 35,4% le 22 mars, selon la direction

La CGT de son côté a lancé un appel aux dons sur son site Internet (voir ici), bien que le montant versé (et celui espéré) ne sont pas connus.

Côté Sud-Rail, on se repose plutôt sur le site de cagnotte en ligne "Le Pot commun", ouvert au grand public, et qui a déjà récolté ce jeudi 5 dans l'après-midi 24.900 euros d'un peu plus de 610 donateurs (pour un don moyen inférieur à 5 euros).

Autres ressources: celles des cagnottes montées en dehors de tout cadre syndical par des soutiens à la cause des cheminots. La principale, lancée le 23 mars sur Leetchi par un groupe d'écrivains, a dépassé les 314.000 euros. Pour rappel, le site prélève en général 2,9% sur ce type de cagnotte.  

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les cheminots ont des ressources qui dépendent de leurs syndicats.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-