Immobilier ancien en Ile-de-France: de bons volumes de ventes, des prix stables

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Immobilier ancien en Ile-de-France: de bons volumes de ventes, des prix stables

Publié le 26/05/2016 à 14:26 - Mise à jour à 14:28
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le marché immobilier ancien en Ile-de-France au premier trimestre 2016 affiche un "scénario parfait", caractérisé par "de la fluidité, des volumes étoffés et des prix qui devraient rester stables" dans les prochains mois, ont affirmé jeudi les notaires.

La reprise de l'immobilier ancien en Ile-de-France, entamée au printemps 2015, "ne s'est pas démentie" en ce début d'année, avec des volumes de transactions en hausse de 11% sur un an, "une amélioration encore plus nette pour les maisons (+13%) que pour les appartements (+10%)", observe la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France. Avec 33.340 ventes, ces volumes sont supérieurs de 3% à la moyenne annuelle des 10 dernières années, et sont en-deçà de 9% comparé à la période faste 1999/2007.

"Nous sommes dans un scénario parfait", avec un marché qui retrouve "de la fluidité, des volumes étoffés et des prix qui devraient rester stables" dans les mois à venir, a déclaré Thierry Delesalle, notaire à Paris, lors d'une conférence de presse.

"Les taux de crédit immobiliers sont historiquement bas, ce qui provoque beaucoup de décisions d'achat. Et la reprise des volumes n'entraîne pas de hausse des prix, c'est ce qui est nouveau : malgré une petite inversion, les prix restent stables, ce qui nous fait dire que nous sommes sur un marché sain".

En Ile-de-France, les prix des logements anciens se sont "un peu redressés" (+0,2% contre +0,5% au plan national) au premier trimestre, après une baisse continue depuis mi-2012.

Comme à l'échelle de l'Hexagone, cette hausse est due aux prix des maisons, en hausse de 0,6%, car ceux des appartements sont restés stables.

Les vendeurs "qui attendaient depuis plusieurs années, sont de plus en plus nombreux" car "ils savent que si leur bien est proposé à un prix raisonnable, il se vendra en 15 jours ou un mois, et quasi immédiatement à Paris", a rapporté M. Delesalle. Le prix moyen au m2 était de 8.000 euros dans la capitale au premier trimestre, et devrait s'établir à 8.060 euros en juillet, selon des projections.

En petite couronne, les prix des appartements reculent de 0,8% au premier trimestre sur un an, à 4.220 euros le m2 en moyenne. Ceux des maisons progressent de 1,2%.

Sur un marché des maisons très dynamique en grande couronne, les volumes de ventes sont déjà supérieurs de 2% à ceux de la période haute (1999/2007) et même de 15% dans l'Essonne et de 7% en Seine-et-Marne. Il en va de même, dans ce département, pour les appartements anciens, avec des ventes supérieures de 11% à celles des années fastes.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le marché de l'immobilier ancien a bénéficié de taux de crédit historiquement bas.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-