Immobilier: la hausse des prix continue, mais le marché est proche de vaciller

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Immobilier: la hausse des prix continue, mais le marché est proche de vaciller

Publié le 05/09/2018 à 15:03 - Mise à jour à 15:16
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Si le marché de l'immobilier devrait continuer à se comporter de la même manière encore plusieurs mois (prix qui continuent d'augmenter), un retournement de tendance est envisagé après l'été 2019. Retournement qui serait dû à la hausse des taux d'intérêt de la BCE d'ici-là.

Un pourcentage: +1,5%. C'est ce que prévoit dans son dernier baromètre meilleursagents.com, spécialisé dans l'analyse du marché immobilier, concernant la hausse moyenne des prix de l'immobilier résidentiel d'ici l'été 2019.

Des prévisions qui laissent entendre que la dynamique actuelle (à savoir l'augmentation mesurée des prix du marché), qui était la même en 2016, et en 2017, devrait donc se poursuivre au moins jusqu'à la rentrée prochaine.

Mais après ça, que va-t-il se passer? Un changement de cycle peut-être. C'est en tout cas ce que les analystes de meilleursagents.com ont estimé au vu des différents indicateurs à leur disposition (dont un nouvel outil: le Délai de Vente Médian -DVM).

Lire aussi: immobilier - ces grandes villes dix fois moins chères que Paris

"L’analyse des différents indicateurs montre que le changement de cycle n’est pas très loin, probablement dans moins d’un an", confirme ainsi Sébastien de Lafond, président et fondateur de l'entreprise.

Après plusieurs années de hausse constante, c'est un possible retournement de tendance, et donc une baisse des prix, qui se profile pour la fin de l'année 2019.

La Banque centrale européenne (BCE) pourrait être à l'origine de cette évolution du marché immobilier. Après avoir longtemps maintenu des taux d'intérêt planchers, la BCE entrevoit une remontée de ces dits taux.

"Nous sommes donc bien, sinon à la veille d’un changement de cycle, du moins à l’avant-veille d’une modification profonde des conditions du marché et donc d’une inversion de ses tendances avec des prix qui devraient s’orienter modérément à la baisse à la rentrée 2019 soit dans un an", souligne le rapport d'analyse de meilleursagents.com.

Et aussi:

Crédit immobilier: la baisse des taux continue... et la durée grimpe

L'immobilier ancien reste au plus haut, mais craint la pénurie

Un "effet Macron" toujours sensible sur l'immobilier français de luxe

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Si le marché immobilier devrait poursuivre sa dynamique actuelle (hausse des prix) jusqu'à l'été 2019, un inversement de situation est envisageable au-delà.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-