Immobilier - Les taux continuent de baisser... mais ne compensent pas la hausse des prix

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Immobilier - Les taux continuent de baisser... mais ne compensent pas la hausse des prix

Publié le 06/03/2018 à 09:19 - Mise à jour à 10:05
©Philippe Huygen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers ont continué de baisser en février 2018 comme ils le font depuis l'été 2017 après une période de légère remontée. Bonne nouvelle pour les acquéreurs? Oui, sauf que le gain est insuffisant pour compenser la hausse de la pierre.

Une bonne nouvelle certes, mais pas suffisante pour contrebalancer la mauvaise si vous êtes à la recherche d'un bien immobilier à acquérir. Selon l'observatoire Crédit logement/CSA qui estime chaque mois le niveau des taux d'intérêts immobiliers, ceux-ci ont encore baissé en février 2018 par rapport janvier.

Confirmant au passage que la fameuse "remontée" des taux est pour l'instant une arlésienne. Mauvaise nouvelle par contre: le gain pour l'emprunteur, s'il est réel, n'est pas suffisant pour couvrir la hausse de l'immobilier. Autrement dit, pour vous, une acquisition immobilière sera toujours de plus en plus chère, même si c'est plutôt le propriétaire (et indirectement les caisses de l'Etat) qui en profitera, et non pas le banquier.

Selon l'observatoire, les taux des prêts du secteur concurrentiel (toutes durées confondues) se sont établis à 1,47% en moyenne en février contre 1,49% le mois précédent. Dans le détail, selon les durées, les moyennes sont de 1,31% sur 15 ans, 1,48% sur 20 ans et 1,76% sur 25 ans.

Lire aussi: Impôts - IFI: pourquoi ceux qui vont le payer... débourseront nettement plus que pour l'ISF?

Si début 2017, les taux avaient eu tendance à remonter, la tendance s'est finalement inversée à la fin de l'été. Ils viennent maintenant de retomber à leur niveau de 2017. Sauf que les prix de l'immobilier en zones tendues, eux, n'en ont pas fait autant.

En tant qu'acheteur, c'est donc votre solvabilité qui se dégrade. La durée moyenne de prêt continue de s'allonger pour s'afficher maintenant à 218 mois en moyenne (soit tout de même 18 ans et 2 mois). Soit une hausse de 4 mois par rapport à l'année 2017 et de 14 mois par rapport à 2014.    

Et vous n'aurez en plus guère de possibilités d'encaisser la hausse en usant du prêt à taux zéro dont l'accès a été limitée pour les zones rurales et de villes moyennes où il ne peut plus représenter que 20% de l'achat, contre 40% auparvant.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les taux baissent mais l'immobilier monte... plus vite.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-