Immobilier - Le tarif moyen d'un terrain à bâtir varie (très) fortement selon les régions

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Immobilier - Le tarif moyen d'un terrain à bâtir varie (très) fortement selon les régions

Publié le 15/01/2018 à 16:14 - Mise à jour à 16:33
©Remy Gabalda/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Selon un chiffre publié par le Crédit foncier, le terrain à bâtir, d'une taille moyenne de 935 mètres carrés, se négocie à 77.000 euros. Un tarif qui subit, sans surprise, des variations considérables selon la région où il se situe.

Du simple au triple selon les régions. C'est en substance l'ordre de grandeur à retenir: selon une donnée communiquée par le Crédit foncier dans son "chiffre clé de la semaine", le prix d'achat moyen du terrain à bâtir en France est de 77.000 euros.

Considérant que la surface moyenne, elle, est de 935 mètres carrés, le prix moyen est donc de 82 euros au mètre carré.

Cependant, et sans grande surprise, ce chiffre est particulièrement variable en fonction de la région de France où le terrain en question est située. Dans les faits, certaines régions sont deux fois supérieures à ce chiffre moyen. Dans la région Ile-de-France le terrain à cette taille se négocie à 140.400 euros soit quasiment 150 euros le mètre carré.

Lire aussi: Immobilier - Des conditions plus restrictives pour le prêt à taux zéro (PTZ) en zone rurale

Mais, et c'est presque la surprise de ce classement, ce n'est (pour une fois) pas la région de la capitale qui se classe première pour le coût de l'immobilier. C'est en Provence-Alpes-Côte d'Azur que le terrain est le plus cher avec un chiffre de 142.400 euros le terrain, soit en moyenne 152 euros le mètre carré.

A l'inverse, selon le Crédit foncier, en Normandie, le même terrain ne coûtera que 55.300 euros, soit un coût moyen de 59 euros le mètre carré. Il n'est pas précisé cependant si cette région est la moins chère de région de France.

Signe d'ailleurs de la disparité du territoire français: le haut de l'échelle (l'Ile-de-France) et le bas, la Normandie, sont deux régions… limitrophes. D'un côté ou de l'autre, la note sera donc bien différente avant même la première pierre posée.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le prix varie fortement selon les régions.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-