Impôt à la source: mauvais montant prélevé, des retraités devront rembourser

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Impôt à la source: mauvais montant prélevé, des retraités devront rembourser

Publié le 19/02/2019 à 11:46 - Mise à jour à 11:57
© GEORGES GOBET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Selon une information du journal Le Monde, la Sécurité sociale des indépendants a prélevé le mauvais montant chez les retraités touchant une pension, à cause d'un problème technique qui sera long à résoudre. Les contribuables devront rembourser les sommes non prélevées.

Le gouvernement s'est pourtant félicité d'une bonne mise en place du prélèvement à la source, sans heurt majeur. Pourtant, comme le rapporte le quotidien Le Monde, une catégorie a connu un "bug" important: les retraités indépendants. Ceux-ci se sont vus prélever un niveau plus faible d'impôt que ce qui aurait normalement été dû. Mauvaise nouvelle pour les intéressés: ils devront rembourser.

Le prélèvement à la source s'applique en imposant à un taux prédéfini le montant du revenu net imposable, et non le revenu net à payer avant impôt (ce que touchait la personne avant le prélèvement). Pour un retraité, son revenu imposable est en réalité son net à payer auquel se rajoutent la part de Contribution sociale généralisée (CSG) non déductible, la Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) et la Contribution de solidarité pour l’autonomie (Casa).

Or, le système informatique de la Sécurité sociale des indépendants (dont la caisse de retraite paie donc les pensionnés qui ont cotisé comme indépendants) ne parvient pas, pour une raison technique mal définie, à prélever sur le net imposable, ne ponctionnant que la pension nette, inférieure.

Lire aussi - Prélèvement à la source: "lancement accompli", se félicite Darmanin

Les contribuables concernés sont loin d'avoir économisé de fortes sommes: selon les données de la Sécurité sociale des indépendants, les sommes non prélevées sont inférieures à un euro par mois pour 65% des retraités concernés, 2 euros par mois pour 83%, et inférieur à 10 euros par mois pour 99%.

Pourtant malgré la faiblesse des sommes, il faudra les rembourser lors de la régularisation de l'impôt sur le revenu de 2019, régularisation qui interviendra en… septembre 2020. La Sécu des indépendants, elle, a annoncé que le bug ne pourrait pas être corrigé avant le début de l'année 2020. Détail embarrassant: le problème a été identifié en 2018, lorsque le prélèvement à la source était en préparation, comme le rapporte le magazine Capital. Mais face à la complexité du système, la Sécu avait décidé de ne pas régler le problème en urgence, avant le top départ du prélèvement à la source.

Voir aussi:

Prélèvement à la source: que faire en cas d'erreur sur la fiche de paie

L'heure de vérité pour la réforme du prélèvement à la source

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les retraités concernés devront rembourser les sommes non prélevées.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-