Impôt - Prélèvement à la source: plus de 8 millions de Français vont recevoir de l'argent mi-janvier

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Impôt - Prélèvement à la source: plus de 8 millions de Français vont recevoir de l'argent mi-janvier

Publié le 12/01/2019 à 16:29 - Mise à jour à 16:42
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dans le cadre du prélèvement à la source, les Français qui bénéficient de crédits d'impôt vont recevoir un premier acompte du Trésor public mi-janvier. Pas moins de 8,8 millions de contribuables sont concernés.

C'est la première conséquence tangible du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu qui devrait être perçue plutôt positivement: mi-janvier, 8,8 millions de Français vont recevoir un versement du Trésor public au titre du crédit d'impôt sur la base de leur déclaration 2018 pour les revenus de 2017.

Il s'agira de 60% des crédits et réductions d'impôt. Selon l'estimation de Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, l'avance moyenne sera de 627 euros.

Cette somme correspond pour les contribuables concernés à la rétrocession des sommes qu'ils pouvaient jusque-là retirer de leur impôt, soit concrètement une partie des frais de garde de leur(s) enfant(s), une part de leurs dons aux associations, ou un abattement sur l'emploi d'une personne à domicile.

L'argent sera versé directement sur les comptes en banque des contribuables pour ceux qui ont communiqué leurs coordonnées bancaires au fisc. Pour ceux qui ne l'ont pas fait, ils recevront un chèque dans leur boîte aux lettres.

Voir aussi: L'heure de vérité pour la réforme du prélèvement à la source

Pour ceux qui sont éligibles à un crédit d'impôt en 2018, avec une déclaration prévue en 2019, la rétrocession est programmée pour le mois de septembre 2019.

Votée sous le quinquennat Hollande, la réforme du prélèvement à la source est entrée en vigueur officiellement le 1er janvier, avec un an de retard sur le calendrier initialement prévu. Au total, 40.000 agents ont été formés pour répondre aux sollicitations du public, notamment via un numéro non-surtaxé (0.809.401.401). Un service fortement sollicité avec l'entrée en vigueur effectif de la réforme, qui donne la possibilité aux contribuables qui le souhaitent de modifier leur taux d'imposition.

Lire aussi:

Prélèvement à la source: "il n'y a pas de bug", assure Darmanin

Prélèvement à la source: les 10 clés d'une réforme délicate

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les crédits d’impôt seront versés mi-janvier.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-