Impôts - L'administration fiscale va-t-elle connaître une saignée dans ses effectifs?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Impôts - L'administration fiscale va-t-elle connaître une saignée dans ses effectifs?

Publié le 09/07/2018 à 15:57 - Mise à jour à 16:16
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Selon le journal "Les Echos", Gérald Darmanin pourrait annoncer mercredi un vaste plan de réduction des effectifs dans les personnels du ministère de l'Economie (ce que le ministre dément). L'imposante administration fiscale s'attend à des coupes drastiques face aux évolutions récentes.

La Direction générale des finances publiques (DGFIP) va-t-elle connaître un "mercredi noir"? Une réunion se déroulera mercredi 11 entre le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, et les responsables des principales directions dépendantes de son ministère (soit la DGFIP et les Douanes), selon une information confirmée par des sources syndicales et gouvernementales.

Y'aura-t-il au menu le niveau des suppressions de postes qui seront prévues dans ces administrations? Le journal Les Echos l'affirme, le ministre dément sèchement dans un tweet ("Les Echos écrivent n'importe quoi"). Mais selon plusieurs estimations, l'annonce qui sera faite prochainement, peut-être mercredi donc, s'annonce colossale en termes de réduction des effectifs.

La DGFIP qui est la deuxième plus grande administration civile de l'Etat (103.000 agents) s'attend en effet à des coupes drastiques dans ses effectifs face aux bouleversements en cours et à venir. Entre la dématérialisation des relations entre les contribuables et l'administration fiscale, la fin de la taxe d'habitation et le prélèvement à la source, les évolutions ne justifient plus le maintien des effectifs conséquents du "fisc", ce qui rend cette administration toute désignée pour supporter une partie importante des 50.000 suppressions d'emplois publics prévues au cours du quinquennat (et même 120.000 au total dans les trois fonctions publiques d'ici 2022).

Lire aussi: Dans les manifs, les fonctionnaires racontent leur quotidien

Selon le journal Les Echos, le chiffre le plus probable, qui devrait donc être acté mercredi, serait de 20.000 suppressions de poste au ministère de l'Economie. Une hypothèse qui n'est pas absurde loin de là, la Cour des Comptes dans un rapport rendu public le 20 juin recommandait même 30.000 suppressions de postes dans l'administration fiscale. Les syndicats, eux, disent craindre entre 18.000 et 20.000 postes. Dans tous les cas, ces chiffres ne pourront pas être absorbés uniquement par des départs à la retraite non remplacés d'ici 2022.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des coupes importantes dans les effectifs s'annoncent à Bercy.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-