Impôts - Avez-vous le profil pour subir un contrôle fiscal cette année?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Impôts - Avez-vous le profil pour subir un contrôle fiscal cette année?

Publié le 28/02/2018 à 14:41 - Mise à jour à 14:49
©Michel Gile/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les services fiscaux vont encore effectuer pas moins de 900.000 contrôles fiscaux sur des particuliers cette année. Si, en principe, n'importe qui peut être scruté par les services du Trésor public, Bercy établit une liste de dossiers à surveiller en particulier.

Ils seront encore 900.000 particuliers cette année à subir, le plus souvent sans même s'en rendre compte, un contrôle fiscal par les services de Bercy. Inaperçu le contrôle vraiment. Oui, car seul les contribuables pour lesquels un complément d'information ou des documents sont exigés sont avisés qu'un contrôle fiscal est en cours sur leur dossier.

Mais comment Bercy choisit-il quels seront les "élus" parmi les 17 millions de foyers fiscaux? En principe, n'importe quel particulier peut être soumis à un contrôle mais les services fiscaux puisent principalement dans une liste de dossiers dits "à fort enjeu".

Etes-vous un contribuable à "fort enjeu"? Vous l'êtes si vous correspondez aux critères tels qu'ils ont été définis par les services fiscaux pour la période triennale 2016-2018. A savoir, un revenu brut supérieur à 270.000 euros, un patrimoine brut imposable à l'ISF de plus de 3,9 millions d'euros. Pour les foyers dont les revenus salariaux ou la retraite représente au moins 75% des ressources, le plancher de revenus est monté à 500.000 euros.

Lire aussi: Redevance - Contrôle fiscal: allez-vous vous faire attraper si vous n'avez pas déclaré votre télé?

Hors de cette liste, les algorithmes de Bercy s'intéresseront aussi aux contribuables qui, sans atteindre ce niveau de fortune ont connu une brusque variation des revenus déclarés ou du patrimoine, ou aux particuliers qui ont vendu une entreprise.

En 2016, l'ensemble des redressements fiscaux, à la fois pour les particuliers et les entreprises, a représenté une somme de 19,47 milliards d'euros en droits et pénalités cumulés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le fisc va procéder à 900.000 contrôles cette année.

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-